Prestation remarquée pour l'URSA Broadcast et l’ATEM Blackmagic Design au Festival de Beauregard…

Univers, Evénementiel // mardi, 03 septembre 2019 // Rédigé par Sébastien Lefebvre

Pour sa onzième édition, le festival de musique de Beauregard a fait l'objet d'un déploiement audiovisuel développé autour d’un flux de production Blackmagic Design... Une prestation remarquée !

 

« Cette année, nous avons décidé d’investir dans des caméras URSA Broadcast et grand bien nous a en pris ! », déclare Alexis Grandin, cofondateur de F&G Productions en charge de la production vidéo…  « Grâce à l’exploitation de la solution fibre optique Blackmagic et des caméras, nous avons pu acheminer toutes les vidéos et les communications via un seul câble, ce qui représente un confort incroyable », s’enthousiasme-t-il. « Nous avons enregistré le concert de certains artistes pour créer des vidéos des moments forts de l’événement à l’aide de plusieurs HyperDeck Studio Mini », ajoute Alexis Grandin. « Parfois, un groupe voulait un enregistrement indépendant de la caméra installée sur la grue et grâce à son logement SDHC intégré, nous avons pu répondre à cette demande. 

Une solution fibre optique SMPTE multicaméra, intégrant la Blackmagic URSA Broadcast et l’ATEM Camera Control Panel, a été déployée sur la scène principale du Festival. Celle-ci couvrait en direct les concerts de Fatboy Slim, Interpol, Disclosure …

Des écrans de 5mX 4m habillaient la scène de part et d’autre, et la régie, située à 100m, comprenait un ATEM 2 M/E Production Studio 4K et un ATEM 1 M/E Advanced Panel pour la commutation vidéo.

Une solution sur mesure reposant sur les cartes DeckLink Duo 2 a été utilisée pour les graphiques et la lecture vidéo, tandis que l’ATEM Software Control a permis à l’équipe d’incorporer des logos fixes stockés dans la bibliothèque de médias du mélangeur.

La configuration vidéo déployait des caméras URSA Broadcast sur 5 endroits. La première caméra était placée sur le devant de la scène, la deuxième sur une grue, et les trois autres sur une crosse d'épaule (dont une connectée sans fil). Alexis Grandin souligne : « La prise en charge native des objectifs B4 nous a permis d’utiliser toutes nos optiques Fujinon, ce qui était aussi un réel bonus. »

« Nous avons été impressionnés par les performances de la caméra en faible éclairage », ajoute-t-il. « Même lorsque nous avons dû régler le niveau de gain à 12db, il n’y avait aucun bruit dans les images une fois la nuit tombée. »

Pour harmoniser les couleurs des signaux caméra entrants, F&G Productions s’est appuyée sur l’ATEM Camera Control Panel et sur le monitoring de forme d’onde du SmartScope Duo 4K.

« Un des artistes nous a demandé de diffuser une image en noir et blanc à l’écran ce que nous avons pu faire très simplement et directement à l’aide du panneau de contrôle. Tout le monde a été très satisfait de notre réactivité », complète Alexis Grandin qui, pour conclure, revient sur l’achat de ses nouvelles caméras : « Nous sommes étonnés du rapport qualité-prix de l’URSA Broadcast… Par le passé, nous louions des caméras pour chaque événement, mais au fil du temps, ces coûts cumulés sont devenus de plus en plus difficiles à justifier et, dès à présent, nous avons la certitude d’avoir réalisé un bon investissement ! »

btn webtv

Dossier à la une

  • Le défilé Balenciaga a été réalisé avec 81 sorties (MP), dans un hall de leds immersifs à 360°. DR

    La projection numérique, axe incontournable du spectacle vivant

    jeudi, 18 juillet 2019 // Rédigé par Emma Mahoudeau Deleva
    Il y a maintenant une dizaine d’années, l’Agence nationale la recherche (ANR) soutenait le projet « Virage », une plate-forme de recherches sur les nouvelles interfaces de contrôle et d’écriture répondant aux attentes des professionnels. En 2008, elle concluait que la mutation de la vidéo dans le spectacle vivant bénéficiait...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap