ASM Experience transforme l’essai à Clermont

Univers, Muséographie // jeudi, 28 septembre 2017 // Rédigé par Bernard Poiseuil

« Ni musée ni parc à thème », prévient Jean-François Omerin, conservateur des lieux. Depuis octobre 2016, sous un nom qui porte l’ambition du club ASM Clermont-Auvergne d’en faire un espace pas comme les autres, dédié à son histoire et au rugby, ASM Experience s’érige en symbole d’une muséographie moderne en proposant des parcours individualisés, selon un mode "push and pull".*

 

Ainsi, sept bornes de jeux, où le visiteur vient scanner le code-barres imprimé sur son ticket d’entrée, proposent des QCM lui permettant de découvrir son profil-joueur (arrière…) en fin de parcours.

Autre nouveauté : celui-ci sollicite tous ses sens, y compris l’odorat. Une odeur de camphre flotte ainsi dans le « vestiaire », situé dans la deuxième partie de l’espace, en même temps que sont diffusées une projection en HD et une bande-son (causerie d’avant-match, bruit des crampons dans le tunnel d’accès au terrain…).

De même, côté technique, ASM Experience innove avec l’utilisation de dix vidéoprojecteurs Christie à ultra-courte focale et à technologie laser, en plus de trois modèles conventionnels Barco à courte focale (Design F22). Videlio-IEC pour l’intégration audiovisuelle et la partie câblage et réseau, Audio Soft pour l’éclairage scénographique et le hardware des bornes interactives, Clap 35 pour les solutions logicielles, Tan Gram Com pour le graphisme et la collecte du fonds, Atalante pour certains montages audiovisuels (séquence du vestiaire…) sont les principaux opérationnels d’une scénographie conçue par l’agence parisienne Abaque. Laquelle a signé le dispositif le plus spectaculaire : une projection immersive à 360 ° sous un dôme de vidéos montrant une entrée en mêlée filmée en contre-plongée.

Pour son installation, explique François Becamel, de l’agence clermontoise Videlio-IEC : « nous avions le choix entre deux solutions, un mapping à l’aide de plusieurs vidéoprojecteurs ou un seul à la verticale, muni d’une optique hémisphérique spécifique de chez Barco. Au final, c’est cette dernière option qui a été mise en place. »

Parmi les nouveautés à venir, un Photocall offrira au visiteur l’occasion de poser avec l’hologramme du joueur de son choix et « des flashcodes lui permettront de feuilleter les pages de livres ou de brochures enfermés dans des vitrines », annonce Jean-François Omerin.

 

* Extrait de notre article paru pour la première fois dans Sonovision #7, p. 54-57. Abonnez-vous au magazine Sonovision (1 an • 4 numéros + 1 hors-série) pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.

Derniers articles de Bernard Poiseuil

btn webtv

Dossier à la une

  • ©DR

    Le Pavillon et la formation par la VR et l'AR

    jeudi, 14 février 2019 // Rédigé par Sebastien Lefebvre
    Situé au centre de Paris, le Pavillon est l’un des rares lieux dédiés aux entreprises pour la formation via la réalité virtuelle. Ouvert depuis novembre 2017, cet espace propose une mise à disposition de toutes les technologies de visualisation VR. Il a déjà accueilli 100 évènements et abordé plus de 500 cas de formations via la...

Dernières news / coups de coeur

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap