La place des images dans l’écosystème d’Unicef France (ITV Christine Chevalier, WebTV Films & Companies)

Univers // jeudi, 24 août 2017 // Rédigé par Nathalie Klimberg

Unicef France a bâti une stratégie vers les réseaux sociaux qui fonctionne plutôt bien, puisque le fonds des Nations unies pour l’enfance affiche 3,6 millions de « like » sur Facebook et 166 000 abonnés sur Twitter.

 

Sur ces réseaux, nous explique Christine Chevalier, responsable de la communication événementielle et publicitaire de l’Unicef France sur notre plateau de Films & Companies 2017, « le comité national français passe des messages d’information, mais aussi des messages de participation, puisque nous invitons les jeunes à faire des actions, des plaidoyers ou des collectes de fonds en faveur d’Unicef France. »

Tout de ce qui est vidéo, l’organisme le traite en interne « avec de petits moyens, mais nous avons la chance de compter parmi nos partenaires beaucoup de médias qui nous aident en produisant des contenus que nous utilisons en fonction des événements. »

Pour ses actions qui portent sur plus de 150 pays en voie de développement et comptent plus de deux millions de donateurs, Unicef France dispose d’un fonds d’images conséquent. « Nous avons la chance d’avoir une banque d’images très importante qui nous vient de notre siège à New York. Ces vidéos, que nous sous-titrons, sont des témoignages provenant de personnes qui ont bénéficié de l’Unicef. Vidéos et contenus arrivent de l’international et du terrain. »

Et parce qu’il n’est jamais trop tôt pour "donner envie de donner", certaines des opérations marketing sont conçues pour captiver leur public à partir de 6-7 ans…

 

POUR DÉCOUVRIR CET ENTRETIEN DANS SON INTÉGRALITÉ, VISIONNEZ LA VIDÉO !

Inscription newsletter

btn webtv

Dossier à la une

  • Sur la place des Terreaux, Pixel n’Pepper va proposer Enoha fait son cinéma : le voyage d’une petite fille et de son chat dans l’histoire du 7e art. © Nathanaëlle Picot - Pixel n’Pepper

    Quand cinéma et mapping se rejoignent à la Fête des Lumières

    jeudi, 11 janvier 2018 // Rédigé par Gwenaël Cadoret
    Finis les chapelets d’effets spéciaux. De plus en plus de studios construisent leurs projets de mapping comme de véritables courts-métrages. Incarnation, effort sur la narration, tout est fait pour répondre aux attentes d’un public de plus en plus exigeant. Une « nouvelle vague » qui s’empare de la Fête des Lumières. Une...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap