L’Ina renouvelle le concept d'exposition pour rendre hommage à Barbara

Univers, Lieux Public // lundi, 20 novembre 2017 // Rédigé par Elsa Sepulveda

L’Ina poursuit sa collaboration avec Mathieu Amalric à travers l’exposition augmentée « Barbara, du bout des lèvres » sur les grilles du Palais Brongniart, à Paris. Cette expérience visuelle et narrative célèbre la chanteuse Barbara, objet du film éponyme du réalisateur qui, cette fois, porte son regard sur seize photographies inédites. Ce moment unique, à partager par tous jusqu'au 10 janvier 2018, combine une application mobile dédiée et un mapping vidéo qui anime chaque nuit les images.

 

Créée et produite par l’Ina, l’exposition augmentée est placée sous le double signe du savoir-faire documentaire et de l’excellence numérique. Chaque photo, flashée à l’aide de l’application « Barbara, du bout des lèvres », est associée à un module vidéo à travers lequel Mathieu Amalric livre son regard sur la chanteuse.

L’acteur-réalisateur commente les seize photos de Barbara qu’il a issues des collections de l’Ina : passages dans l’émission Discorama présentée par son amie Denise Glaser, débuts au Cabaret de l’Écluse en 1955, journée France Inter le 15 septembre 1965 dédiée à la chanteuse lors de son premier Bobino, interview par Jacques Tournier, amitié avec Jacques Brel… Autant de moments clés de la vie de la chanteuse, capturés par les photographes de l’ORTF présents sur les plateaux de télévision ou lors de concerts entre 1955 et 1975.

 

Pour compléter ce voyage, des extraits d’émissions (chansons, extraits de fictions et entretiens) seront également disponibles en bonus sur l’application ainsi que sur le site dédié : http://sites.ina.fr/barbara.

 

L’application gratuite « Barbara, du bout des lèvres » est disponible depuis le 10 novembre sur Apple Store et Google Play.

 

Signalons que l’Ina édite également un vinyle en édition limitée des « Premiers Micros » d’une sélection de chansons de l’artiste décédée il y a tout juste vingt ans et un coffret DVD à l’occasion de l’exposition « Barbara » à la Philharmonie de Paris.

btn webtv

Dossier à la une

  • En haut-Avec leur bague de verrouillage, les connecteurs BNC offrent des liaisons plus fiables. ©RM Computertechnik. En bas-Les câbles HDMI sont limités à une longueur de quelques mètres et leurs connecteurs dépourvus de système de verrouillage. ©CMPLE

    Privilégier la liaison SDI par rapport au HDMI

    jeudi, 14 novembre 2019 // Rédigé par Pierre-Antoine Taufour
    Sur le marché des équipements vidéo «corporate», de nombreux matériels sont équipés d’entrées/sorties soit SDI, soit HDMI, et parfois les deux. La liaison SDI et ses déclinaisons HD-SDI puis 3G-SDI, équipée de connecteurs BNC, sont systématiquement implantées dans les environnements «broadcast» car...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap