ISE 2016 : Innes rend ses écrans de signalétique autonomes grâce à l’encre électronique

Entreprise / Education, Univers // vendredi, 26 février 2016 // Rédigé par Pierre-Antoine Taufour

Innes est un éditeur de logiciels et concepteur de systèmes d’affichage et de diffusion TV par IP. Ses produits sont destinés à l’affichage et à la signalétique dynamiques. Lors du récent salon ISE, le constructeur rennais a présenté un nouvel écran de signalétique pour l’accès aux salles de réunion.

Avec une diagonale de 6 pouces et une résolution de 800 x 600 pixels, cet écran affiche les informations en noir & blanc sur quatre niveaux de gris grâce à la technologie d’encre électronique (e-ink). Si l’image affichée est moins chatoyante qu’avec un écran LCD, l’avantage majeur de l’encre électronique réside dans sa très faible consommation électrique. En effet, tant que l’information reste statique, l’écran e-ink ne consomme rien. C’est uniquement lors des phases de mise à jour du contenu que la dalle consomme de l’électricité.

Ce nouvel écran de signalétique, référencé EPD106, fonctionne grâce à quatre piles offrant une autonomie de trois années, calculée sur quatre rafraîchissements de l’information par jour. Les données sont transmises depuis une borne reliée au réseau, grâce à la technologie Bluetooth Low Energy. Chaque borne dessert au maximum 20 écrans qui disposent de trois zones tactiles pour une mise à jour locale des informations et sont munis de lecteur de badge NFC, Mifare et RFID.

Le logiciel de gestion des écrans s’interface sur les serveurs Exchange ou Domino.

Grâce à son autonomie totale, l’écran e-ink d’Innes s’intègre parfaitement dans la décoration des circulations, en particulier sur les parois vitrées.

Photo © A. Gruber

btn webtv

Dossier à la une

  • Le défilé Balenciaga a été réalisé avec 81 sorties (MP), dans un hall de leds immersifs à 360°. DR

    La projection numérique, axe incontournable du spectacle vivant

    jeudi, 18 juillet 2019 // Rédigé par Emma Mahoudeau Deleva
    Il y a maintenant une dizaine d’années, l’Agence nationale la recherche (ANR) soutenait le projet « Virage », une plate-forme de recherches sur les nouvelles interfaces de contrôle et d’écriture répondant aux attentes des professionnels. En 2008, elle concluait que la mutation de la vidéo dans le spectacle vivant bénéficiait...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap