Histovery, nouvelle référence de la médiation

Univers, Muséographie // jeudi, 13 décembre 2018 // Rédigé par Gwenaël Cadoret

Il y a sept ans, Bruno de Sa Moreira, issu de l’audiovisuel, et Édouard Lussan, arrivant du jeu vidéo, se lancent dans un concours portant sur la médiation du château de Guillaume le Conquérant, en Normandie.

 

« Même si on ne connaissait rien à la scénographie, on a imaginé une nouvelle façon de visiter les lieux ». Leur idée d’une « tablette à remonter le temps » est un coup de maître : la fréquentation du site va doubler ! L’HistoPad est né, et pour le développer, les deux amis créent leur start-up : Histovery.

La philosophie : « donner à voir l’invisible, et expliquer le visible, annonce Bruno de Sa Moreira. Avec la tablette, tout est possible : remonter dans le passé, voir derrière une porte fermée à clef, manipuler en 3D un objet situé derrière une vitrine… ».

On les demande partout : châteaux de Chambord, Fontainebleau, Blois, Conciergerie de Paris, musée de Chinon, Imagerie d’Épinal… Et après le musée Airborne de Sainte-Mère-Eglise, l’HistoPad est annoncé au pic du Midi, au château d’Amboise…

Leur réputation de sérieux séduit les gestionnaires. Histovery refuse les « effets gadgets », et se focalise sur « la contextualisation historique, si possible avec l’aide de scientifiques ». Aujourd’hui, l’équipe se compose de vingt permanents. « Mais on fonctionne comme une société de production audiovisuelle. Lors des projets, des free-lance viennent renforcer nos rangs. »

Le palais des Papes d’Avignon a ainsi mobilisé jusqu’à une centaine de personnes (lire « Avec l’HistoPad, le palais des Papes d’Avignon change de dimension », Sonovision #13).

 

Extrait de l’article paru pour la première fois dans Sonovision #13, p.14/16. Abonnez-vous à Sonovision (4 numéros/an + 1 Hors-Série) pour accéder à nos articles dans leur totalité dès la sortie du magazine.

btn webtv

Dossier à la une

  • Le défilé Balenciaga a été réalisé avec 81 sorties (MP), dans un hall de leds immersifs à 360°. DR

    La projection numérique, axe incontournable du spectacle vivant

    jeudi, 18 juillet 2019 // Rédigé par Emma Mahoudeau Deleva
    Il y a maintenant une dizaine d’années, l’Agence nationale la recherche (ANR) soutenait le projet « Virage », une plate-forme de recherches sur les nouvelles interfaces de contrôle et d’écriture répondant aux attentes des professionnels. En 2008, elle concluait que la mutation de la vidéo dans le spectacle vivant bénéficiait...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap