Étude Sharp - Les Français peu collaboratifs au travail…

Entreprise / Education, Univers // mercredi, 29 mars 2017 // Rédigé par Elsa Sepulveda

En France, le « travail collaboratif » serait davantage un mythe qu’une réalité, c’est ce qui ressort de la récente étude commandée par Sharp qui dresse le Top 10 des pires habitudes des professionnels vis-à-vis de leurs collègues de bureau*. La faute à de mauvaises habitudes de travail mais aussi, pour les trois quarts des personnes interrogées, à des outils pas toujours adaptés.

 

L'étude de Sharp, menée auprès d'un millier de professionnels en France, révèle des failles de première importance pour l'avenir de l'entreprise, de l’information cruciale qui n'a pas été partagée aux dysfonctionnements quotidiens qui, s'ils ne sont pas critiques, ne sont pas anodins pour autant.

À titre d'exemples significatifs : près de la moitié des professionnels interrogés affirment que leurs collègues oublient régulièrement de partager avec eux des informations ou des documents importants ; la moitié ne prend pas la peine de charger du papier dans l'imprimante lorsque le bac est vide, et 38 % modifient régulièrement la température de l'air conditionné sans demander l'avis de leurs collègues.

 

Le top 10 des pires habitudes des professionnels en France vis-à-vis de leurs collègues de bureau est le suivant :

• 53% laissent des pages déjà imprimées dans le bac de l'imprimante.
• 50% des professionnels ne rechargent pas le bac de l'imprimante lorsque ce dernier est vide.
• 47% laissent les écrans et les projecteurs allumés après usage.
• 46% oublient de partager des informations ou des documents cruciaux pour l'entreprise.
• 44% déplacent des documents ou créent de nouveaux répertoires sans en aviser leurs collègues.
• 43% coupent la parole à leurs collègues en réunion.
• 39% préfèrent ignorer royalement les problèmes liés aux technologies partagées.
• 38% changent la température de l'air conditionné.
• 39% oublient leurs mots de passe.
• 37% ne respectent pas les templates.

 

Alors qu'ils constatent ces mauvaises habitudes chez leurs collègues ou chez eux-mêmes, 15% des professionnels français préfèrent ne rien faire pour régler le problème. Quelque 31% se contentent de laisser une note écrite dans les parties communes de l'entreprise et 24% choisissent de se plaindre par email. Dans le secteur de la high-tech, un sur cinq avoue envoyer des mails à son supérieur pour se plaindre de ses collègues…

« La plupart des professionnels sont parfaitement conscients de l'existence de tous ces problèmes, mais il est plus facile d'apprendre à vivre avec, plutôt que d'essayer de trouver des solutions, résume Nathalie Chamblain, directrice marketing de Sharp Business Systems France et Europe du sud. Pourtant, le constat est assez alarmant : si une entreprise n'est pas en mesure d'encourager efficacement le travail collaboratif et le partage des informations, elle perdra de multiples opportunités de développement. Combien d'idées non partagées par un collaborateur auraient pu déboucher sur un nouveau prospect ou simplement permettre de réaliser des économies ? »

« Le travail collaboratif, poursuit-elle, est une notion essentielle pour que les équipes soient plus épanouies, plus créatives et plus productives. Or il est tout à fait possible de mettre en place une collaboration efficace à condition de disposer des bons outils technologiques. Nous sommes convaincus que la solution technologique adaptée peut transformer radicalement les habitudes de travail des professionnels. »

* Étude menée en avril 2016 par Censuwide au nom de Sharp Europe auprès de 1 005 professionnels en France. Cette même étude a été réalisée au niveau européen (cf. visuel « Sharp, les échecs de la collaboration »).

Tags associés :
Sharp Travail collaboratif

btn webtv

Dossier à la une

  • Pascal Gervais. © DR

    Les 3 avantages des réseaux SDVoE 10 gibabits...

    jeudi, 18 octobre 2018 // Rédigé par Pascal Gervais, Regional Director, Christie
    Autrefois réservé aux grandes entreprises et aux datacenters qui avaient d’importants besoins en bande passante et de gros moyens, le 10 gigabits Ethernet offre les niveaux de performance, de disponibilité et d’accessibilité qui en font une option viable pour les applications audiovisuelles professionnelles. En outre, avec le...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap