Écrans Daktronics, focus sur la publicité interactive

Univers, Lieux Public // mardi, 27 novembre 2018 // Rédigé par Harry Winston

Les événements en direct ont un double objectif, premièrement améliorer l’expérience des participants, et deuxièmement les inciter à revenir. Toutes les options engageantes ou interactives qui transcendent l’expérience du visiteur sont testées et intégrées à tous les types d’événements, du rassemblement scolaire au sport professionnel.

 

Les attentes du public sont de plus en plus élevées aujourd’hui. Ainsi, lorsque les sites sportifs font participer les joueurs, il est prouvé que cela accroît la reconnaissance de la marque et crée des expériences plus engageantes. Les jeux interactifs aident les fans et les téléspectateurs à plonger au cœur de l’action, en les impliquant directement dans des activités telles que des courses et des quizz, des enchères inversées ou bien des jeux faisant appel au smartphone.

Frisco RoughRiders, une équipe de la Ligue de Baseball Mineure basée au Texas (États-Unis), utilise pleinement tout ce que les jeux interactifs ont à offrir. Ils organisent des soirées à thème pour les rendre plus ludiques pour leurs fans et, avec leurs écrans à led extérieurs, ils proposent une course entre fans pour accompagner la soirée à thème.

Lors d’une nuit sur le thème des pirates, un candidat chanceux affronte, par exemple, un pirate animé sur toute la longueur de l’afficheur sur le mur extérieur. Si le concurrent surclasse son homologue numérique, il remporte un prix correspondant aux parrainages des sites. Cette série de courses RoughRiders a vu les fans affronter d’autres créatures numériques, telles que le T-rex et un personnage d’une émission de télévision pour enfants.

 

Suite au succès rencontré, l’équipe a essayé un jeu interactif différent similaire au « Where’s Teddy », dans lequel un concurrent se précipite vers la partie de l’afficheur montrant la mascotte de l’équipe et pose la main dessus. Chaque fois qu’ils « touchent » la mascotte, celle-ci disparaît et une autre apparaît… et ainsi de suite, jusqu’à ce que le concurrent ait atteint un nombre de « touches » suffisant et remporte la partie.

Une autre option interactive peut consister en un jeu de mémoire classique. Certains clients Daktronics allument huit parties de leurs écrans, puis les retournent numériquement pour révéler des images au verso. Il faut ensuite reconstituer les groupes identiques – deux groupes de quatre images dans cet exemple – pour remporter la partie. Cela peut être réalisé à l’aide d’un écran tactile situé devant le candidat qui regarde l’écran. Le candidat effleure les vignettes souhaitées pour les retourner et permet à un public plus large d’être dans l’action.

Cet exemple permet au concurrent de contrôler le contenu affiché à l’écran lorsqu’il répond au toucher de l’écran tactile. Mettre le spectateur en position de pouvoir pour modifier le contenu affiché pendant un jeu peut être l’une des formes les plus avancées d’interaction directe avec un affichage numérique. Et le concurrent, ainsi que les téléspectateurs, ne manqueront pas de se souvenir de cette expérience.

 

D’autres options interactives ouvrent la participation à tous ceux qui, sur le site, ont un smartphone. Une enchère inversée est un moyen de permettre une participation interactive. Dans cette fonction, un sponsor met aux enchères un prix, sous la forme d’un compte à rebours de 60 secondes. L’article mis aux enchères, les informations sur les sponsors et le compte à rebours apparaissent sur l’affichage vidéo et les participants se connectent avec une application sur leur téléphone. Alors que le compte à rebours commence, le prix de l’article baisse lentement.

Dans cette vente aux enchères excitante, la première personne à enchérir remporte l’enchère. Cela permet aux participants de rester sur le bord de leur siège sans jamais savoir à quel point le prix sera bas avant que quelqu’un ne fasse une offre et ne remporte l’enchère. Les sites peuvent proposer au vainqueur de la vente aux enchères un surclassement de siège, par exemple, ou d’autres expériences uniques au cours de l’événement.

 

Avec cette possibilité de créer des scénarios interactifs, les propriétaires et exploitants d’écrans doivent bien réfléchir sur ce qu’ils souhaitent faire avant de se lancer la tête la première dans l’aventure. Il faut prendre en compte des éléments tels que le public, la qualité audio, la publicité et les parrainages, les capacités de contrôle, les besoins en termes de caméra et de contenu numérique, la durée de l’interaction, la durée de la promotion, les flux d’information, les opérations marketing et la collecte des données analytiques.

Tous ces paramètres doivent être pris en considération avant de se lancer dans une expérience interactive. Mais une fois que tous ces facteurs ont été comptabilisés, il est possible de créer, pour les spectateurs, une expérience mémorable qui les incitera à revenir.

 

Article paru pour la première fois dans Sonovision #13, p.26. Abonnez-vous à Sonovision (4 numéros/an + 1 Hors-Série) pour accéder à nos articles dans leur totalité dès la sortie du magazine.

btn webtv

Dossier à la une

  • © DR

    Vidéoprojecteurs – Choisir la bonne technologie (partie II)

    jeudi, 13 décembre 2018 // Rédigé par Antoine Gruber
    Après avoir porté notre attention surle choix de l’écran (partie I), nous nous intéressons ici aux deux technologies principales que sont les transducteurs LCD et DLP, ainsi qu’à l’offre en matière d’éclairage, de résolutions et de formats. Les vidéoprojecteurs utilisent aujourd’hui deux technologies...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap