Naissance du protocole audio Milan à l'ISE 2019

Côté installation, l’offre audio présentée à l’ISE est assez large et diversifiée pour trouver la bonne enceinte pour le bon projet : encastrable, mini point source, suspension, murale, etc. Un nouveau protocole de diffusion audio sur le réseau a même fait son apparition...

 

Milan est une évolution d’AVB sur lequel il se base. Il apporte le côté ouvert pour une utilisation universelle multimarques, la redondance ou encore une horloge partagée sur le réseau. Milan se place visiblement en concurrence directe face au rouleau compresseur Dante. d&b audiotechnik est l’un des principaux promoteurs de Milan, mais on trouve aussi Meyer Sound, Adamson, PreSonus, Biamp… d&b dévoilait justement son premier produit Milan sous la forme d’une bridge AES vers IP, le DS20. Tandis qu’Adamson présentait sa série d’enceintes CS : des modèles amplifiés en classe D avec connexion réseau Milan.

RME reste pour sa part en AVB classique avec le Digiface AVB, un petit boîtier d’interface USB 3.0 entre un PC et un réseau AVB : 128 × 128 canaux à 192 kHz sur un simple réseau Gigabit.

Quant à la marque Lawo Audio, très axée sur l'innovation sur IP,  elle reste toutefois à l’écart de cette course aux protocoles en gérant de façon transparente AES, MADI, Ravenna et Dante dans ses derniers produits. Bientôt Milan en plus ?

Audac contrôle tous ses appareils audio via le réseau et une nouvelle application au design modernisé. Les appareils Audac sont automatiquement reconnus pour s’ajouter à l’interface. Il est possible de lui ajouter manuellement des appareils tiers. Parmi les nouveaux produits présentés, nous avons noté le streamer réseau NMP40 sous forme de carte enfichable, ainsi qu’un mini amplificateur PoE en Dante, le AMP203.

D’autres fabricants mettaient en avant de nouvelles interfaces de pilotage de leurs systèmes, ceci afin de se passer des automates tiers. C’était le cas d’Allen & Heath avec le clavier mural à écran IP1 ou encore Symetrix avec une dalle tactile 13 cm, la T-5. Ces deux produits sont alimentés en PoE.

Chez Attero Tech, le contrôleur mural avec écran Axon C1 est universel. Il peut piloter n’importe quel système à travers des commandes IP. Un plug-in pour Q-SYS de QSC est déjà disponible.

Justement, QSC a développé une nouvelle gamme parallèle à Q-SYS dénommée Premium Business Music Solutions, constituée de deux matrices audio MP-M avec fonction paging, de claviers muraux avec écran MP-MFC et d’amplificateurs multicanaux MP-A qui délivrent 200 watts de puissance pour deux, quatre ou huit enceintes, en 70/100 V ou en basse impédance. Ces produits s’adressent avant tout à la musique d’ambiance dans les bars, restaurants, commerces, etc.

Sur son nouveau Prezone2, Apart a positionné toutes les commandes essentielles en façade. Ce préampli destiné au public address est capable de mixer quatre sources et deux micros vers deux zones distinctes.

Chez LD Systems, le petit IMA30 se pilote aussi intégralement en façade. C’est un amplificateur de 40 watts avec deux entrées micro, deux entrées ligne et le Bluetooth. L’IMA30 prend en compte la gestion prioritaire des entrées, pour les alarmes vocales par exemple. Il est certifié EnergyStar grâce à un mode veille automatique en l’absence de signal.

Audac prone la simplicité sur son nouveau préamplificateur deux zones PRE220. Il dispose de douze entrées au total : huit entrées micro avec alimentation fantôme 48 V commutables en niveau ligne, deux entrées ligne à l’arrière, une entrée mini-jack à l’avant et le Bluetooth. À l’avant, chaque entrée est réglable en niveau avec une commande de volume globale pour chacune des deux zones.

Pour le public address, Bosch mise sur le tout IP. Sa gamme Praesensa, constituée de préamplificateurs et d’amplificateurs, est basée sur l’architecture propriétaire Omneo IP. Mais Bosch a prévu une communication intégrée avec les signaux audio sur IP Dante et AES67. Destinés à diffuser également les annonces de sécurité, les produits Bosch Praesensa sont redondés afin d’écarter toute coupure de diffusion, qui plus est en situation d’alerte.

Dan Dugan offre désormais une gamme complète de petits automixers pour toutes les applications de conférence utilisant de multiples micros. Le nouveau Model N est compatible Dante et AES67. Le Model M, quant à lui, gère le MADI en entrées/sorties. Trois autres versions mixent les connectiques analogiques, AES et ADAT. Le choix est ainsi très large pour couvrir tous les champs d’application.

Pour rester en Dante, Active Audio mettait en avant ses enceintes actives connectées StepArray+ et Ray-On+, de fines colonnes à directivité contrôlée.

Monacor multiplie les amplificateurs et enceintes Dante, à destination principalement du public address et des salles de réunion.

Le public address intérieur n’est pas en reste chez Bose avec cinq nouveaux amplificateurs PowerSpace dédiés aux dernières enceintes d’installation, deux étant équipés de DSP. La connexion propriétaire AmpLink permettant de relier en réseau les amplificateurs et processeurs de la marque a été reconduite.

Chez Barix, l’AudioPoint 3.0 diffuse de la musique en wi-fi vers 50 smartphones, ou 250 avec une licence supplémentaire, une solution idéale pour de l’audioguide moderne. Avec le mini-boîtier Solaro QR1, Xilica a une nouvelle offre de matriçage et de DSP audio puissante grâce à son processeur double cœur. Modulaires, les cartes d’entrées/sorties peuvent être composées à sa guise. De plus, le QR1 est compatible Dante.

La matrice de mixage audio Tascam MX-8A propose huit entrées micro/ligne et huit sorties, ainsi que deux liaisons audio USB. Chaque entrée bénéficie de sa tranche DSP avec égalisation, filtrage et compression.

Pour ceux qui veulent éviter les matrices pour raccorder les micros, AudioTechnica (série ATND) comme Shure présentaient leurs derniers micros Dante, une nouvelle catégorie de produits qui monte. Shure avait également apporté son nouveau système de micro sans fil MXCW supportant jusqu’à 3 800 participants.

 

Du côté des amplificateurs 70/100 V, Denon Pro et AudioControl avaient de nouveaux modèles à nous présenter.

Chez Denon Pro, le DN-470A développe 4 × 120 watts tandis que le DN-474A hybride dispose de 2 × 120 watts en 70/100 volts et 2 × 90 watts sous 8 ohms dans le même appareil.

AudioControl joue la carte de la haute puissance avec 4 × 750 watts sous le capot. De plus, il ne propose pas moins de vingt entrées, dont dix peuvent être utilisées simultanément.

 

Chez Biamp, la nouvelle gamme d’amplificateurs Tesira 1200 innove en proposant de répartir la puissance selon les canaux utilisés et les besoins. Un haut-parleur en façade de l’ampli permet de valider le bon fonctionnement des flux audio en entrée.

Chez Genelec, avec 118 dB de niveau SPL, la grosse enceinte S360 SAM se destine aux studios de production. Elle est disponible en noir ou en blanc.

À l’opposé, L-Acoustics se miniaturise avec la X4i, une toute petite enceinte cubique de 11,6 cm de côté capable de délivrer 116 dB de niveau. Elle est IP55 et s’installe partout. Fonctionnant en point source, elle ouvre sur 110 °. La X4i couvre donc de multiples cas d’usages. Disponible en blanc ou gris foncé, il est possible de la commander de la couleur de son choix selon le nuancier RAL.

 

Toujours du côté des enceintes de petit format pour l’intégration et l’installation, Yamaha présentait les VXC2F, des mini-modèles encastrables avec haut-parleur de 6 cm, à peine plus gros qu’un spot de lumière. Un support de type suspension existe en option. APG avait apporté un échantillon de ses enceintes d’installation compactes MX proposées dans différents coloris.

Chez DAS Audio, on mise également sur la couleur avec le nuancier RAL pour la gamme Quantum.

JBL est resté plus classique avec du noir uniquement pour ses nouveaux moniteurs compacts One Series 104.

Powersoft propose le Mover, un appareil parfait pour le cinéma 4D. Ce transducteur prend la forme d’un puissant piston pouvant être fixé aux sièges ou sur une plate-forme afin de les faire vibrer à l’unisson de l’action à l’écran. Il sera proposé en 100 volts et en basse impédance.

Amina poursuit le développement de ses enceintes invisibles idéales pour toutes sortes d’intégrations. Le dernier modèle présenté, la Mobius 1, mesure seulement 79 mm de profondeur. Une fois installée en affleurement et recouverte de peinture ou de papier peint, elle disparaît totalement. Amina a beaucoup travaillé sur la reproduction du bas du spectre, le point faible de cette technologie jusqu’ici. L’obstacle semble avoir été contourné avec des graves de qualité, désormais.

Stealth Acoustics améliore également son offre d’enceintes invisibles avec la LRx85. Capable de descendre très bas dans le grave, jusqu’à 35 Hz, cette enceinte se présente en deux morceaux. Le plus petit se compose de cinq transducteurs medium-aigu disposés en croix. Le gros supporte deux woofers de 20 cm. Ces enceintes ont les capacités de remplacer des modèles traditionnels tout en garantissant une discrétion totale. Les commerces à la décoration léchée vont apprécier.

L’enceinte invisible prend une autre forme chez Revolution Acoustics avec une classique dalle de plafond 60 × 60. L’Ubiquiti-T360 possède un unique transducteur central avec une dispersion à 360 ° sur 110 m2. Revolution Acoustics affirme qu’une seule dalle remplace l’équivalent de neuf enceintes traditionnelles.

AtlasIED est parti sur le même principe avec un transducteur encastrable de 3 pouces à associer à différentes lentilles de diffusion pour une couverture optimale.

 

Dans un autre registre, K-Array présentait l’enceinte Anakonda, prenant la forme d’un serpentin de deux mètres de long équipé de huit haut-parleurs large bande. Il est possible d’en associer jusqu’à trente-deux pour créer une surface de diffusion sonore continue sur 64 mètres.

Le fabricant d’enceintes anglais Artcoustic déclinait une version professionnelle de ses enceintes à multiples haut-parleurs et haut rendement sous la forme d’un satellite associé à un caisson de basses.

Chez Audio Excellence, on cherche à régler le problème des enceintes autour des écrans de très grandes tailles (85 pouces et plus). Ces écrans laissent souvent peu d’espace sur le mur pour placer des enceintes. La solution pourrait être l’UFO d’Audio Excellence, une enceinte triangulaire de plafond qui utilise l’écran comme surface de réflexion. Utilisable en résidentiel, mais aussi dans les salles de réunion.

Holoplot travaille sur la focalisation sonore à partir d’une ou de plusieurs enceintes associées en mur. L’algorithme développé permet de manipuler précisément les objets sonores et d’en orienter la diffusion vers des endroits très précis de la pièce. Holoplot est l’un des seuls à savoir orienter le son aussi bien dans le plan vertical que dans le plan horizontal.

Le français Akoustic Arts démontrait une nouvelle fois les capacités de projection contrôlée du son de son enceinte A. Elle sera commercialisée dans le courant 2019.

 

 

Après avoir consacré plus de 50 ans à développer des solutions de captation innovantes pour les univers de l’audiovisuel, du spectacle et de la conférence, DPA transfère désormais son savoir-faire au domaine des microphones d’installation pour l’entreprise avec une famille d:sign de plus en plus étoffée…

Nouveau modèle, le BLM4060 (Omni Boundary Layer Mic 4060) est un micro de table au design épuré, idéal pour les salles de réunion, les situations de visioconférences et autres applications où la captation de voix est primordiale. Ce microphone, qui sera placé sur une table ou sur toute autre surface plane réfléchissant le son, a été optimisé pour améliorer l’intelligibilité de la voix. Il dispose d’une directivité omnidirectionnelle de type hémisphère et d’une sensibilité de 100 dB. Il est disponible en versions MicroDot ou XLR. Prix du BLM4060 DPA : 555 euros HT.

Toujours dans la famille d:sign, DPA propose le micro de table 4018, un micro supercardioïde hautement directionnel, avec un faible bruit et une haute sensibilité (121 dB). Il offre une excellente évolutivité grâce à des accessoires modulaires ; il est idéal pour les prises de son distantes, notamment pour les réunions avec un ordinateur de bureau. Il est par ailleurs possible de modifier ses spécificités en changeant sa capsule ou son préampli (connexion XLR). Prix du micro de table 4018 : 1 475 euros HT.

Sur le salon, le constructeur de microphones présentait aussi aux professionnels sa série Subminiature pour la première fois. Le serre-tête Subminiature 6066 et le micro-cravate Subminiature 6060 sont dotés d’une capsule de 3 mm embarquant la technologie Core grâce à laquelle DPA a acquis ses lettres de noblesse et qui se retrouve encore plus miniaturisée pour offrir les plus petits, les plus résistants et les plus performants microphones de leur catégorie…

 

 

Extrait de notre compte rendu de l’ISE 2019 paru pour la première fois dans Sonovision #15, p.20-49. Abonnez-vous à Sonovision (4 numéros/an + 1 Hors-Série) pour accéder à nos articles dans leur totalité dès la sortie du magazine.

Derniers articles de Nathalie Klimberg, Antoine Gruber, Alban Amouroux, Stephan Faudeux

btn webtv

Dossier à la une

  • En haut-Avec leur bague de verrouillage, les connecteurs BNC offrent des liaisons plus fiables. ©RM Computertechnik. En bas-Les câbles HDMI sont limités à une longueur de quelques mètres et leurs connecteurs dépourvus de système de verrouillage. ©CMPLE

    Privilégier la liaison SDI par rapport au HDMI

    jeudi, 14 novembre 2019 // Rédigé par Pierre-Antoine Taufour
    Sur le marché des équipements vidéo «corporate», de nombreux matériels sont équipés d’entrées/sorties soit SDI, soit HDMI, et parfois les deux. La liaison SDI et ses déclinaisons HD-SDI puis 3G-SDI, équipée de connecteurs BNC, sont systématiquement implantées dans les environnements «broadcast» car...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap