Hoomano programme l'intelligence des robots (WebTV Xavier Basset- Talent Day)

Innovation Technologique, Technique // mardi, 04 avril 2017 // Rédigé par Nathalie Klimberg

HOOMANO crée des logiciels pour les robots d’interaction les plus connus, tels Pepper ou Nao. La société a été fondée fin 2014 par XAVIER BASSET. « Notre métier, c’est de programmer, de créer le code qui les font parler, écouter, bouger », nous explique-t-il à l’issue de son intervention sur les Talent Day d’Imaginove. « Il y a deux ans, on pensait à un effet Waouh », aujourd’hui ces robots sont à l’accueil de grandes entreprises et sur les points de vente.

 

« On fournit le robot, la solution, l’accompagnement, le software, les métriques, mais notre cœur de métier, notre ADN, c’est la techno qui permet de créer ces interactions naturelles et fluides. On peut les appliquer dans de très nombreux secteurs d’activité : le transport, le tourisme, le commerce évidemment, tous les services aux personnes, à l’international, les traductions... ».

Ces robots peuvent jouer un rôle d’assistant dans des lieux qui reçoivent du public, lui délivrant « une information de la façon la plus naturelle possible ». Mais ils se doivent d’être vite percutants : « 15 secondes, c’est à peu près tout ce que l’utilisateur accorde à un robot d’interaction. Si le robot répond bien pendant ces 15 premières secondes, alors il a un peu plus de temps pour délivrer un message qui sera, par exemple, publicitaire ».

« Une autre chose est super importante : on ne peut pas mettre un ingénieur derrière chaque robot », fait remarquer Xavier Basse. D’où la création par Hoomano de « la première plate-forme, un Content Management System, qui permet à des non informaticiens de paramétrer leurs propres rôles sur les robots ».

Pour Xavier Basset, le retour sur investissement d’un robot d’interaction est acquis. Celui-ci est étroitement lié au contenu qui doit être régulièrement mis à jour par ses utilisateurs. Le robot d’interaction sert à « véhiculer un message clair, bref, de manière répétitive », en apportant « un côté plus spontané et plus instinctif dans le transfert d’informations ». Découvrez la fourchette de coût en fin d’interview…

 

INTÉGRALITÉ DE L’INTERVIEW À DÉCOUVRIR EN VIDÉO…

btn webtv

Dossier à la une

  • Un exemple de mur d’images totalement custom basé sur des écrans LG. Le découpage nécessite un processeur de découpe externe communiquant avec chaque écran. © LG

    Réussir son déploiement d’écrans pour l’affichage dynamique

    jeudi, 17 octobre 2019 // Rédigé par Alban Amouroux
    L’affichage dynamique se conjugue de plus en plus rarement au singulier. Les écrans se multiplient pour diffuser des contenus identiques ou différents selon leurs emplacements. Afin de réussir le déploiement d’un réseau d’écrans, différentes étapes clés doivent être respectées pour assurer le succès du projet. Les fabricants...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap