ISE 2019 - Vitesse + Direction = Vélocité !

Intégration Audiovisuelle, Communauté // jeudi, 07 février 2019 // Rédigé par David Labuskes, PDG d’Avixa

Comment les entreprises audiovisuelles devraient-elles s’adapter à des évolutions technologiques de plus en plus rapides ? Un calcul simple, selon David Labuskes, PDG d’Avixa...

 

Dans notre secteur, le changement s’opère à une vitesse incroyable, et celle-ci continue d’augmenter. En 2016, Amazon lançait son appareil Echo au Royaume-Uni ; à présent, Alexa for Business cherche à populariser la reconnaissance vocale dans les lieux de réunion. De son côté, IHS Markit prévoit une explosion des ventes de téléviseurs 8K, encore très faibles aujourd’hui, à deux millions d’ici 2020. Mais votre entreprise est-elle même passée à la 4K ?

Ce n’est pas un secret pour ceux qui se préparent à participer au salon Integrated Systems Europe 2019 : la technologie évolue vite, très vite. Votre entreprise aussi, et vos clients aussi. Même votre association professionnelle n’est pas à l’abri d’un changement ultrarapide. Nous devons tous trouver le moyen de nous y adapter – et d’en profiter !

La vélocité, voilà le maître-mot de notre secteur. N’oublions pas, cependant, que la vélocité n’est pas uniquement la vitesse. C’est la somme de la vitesse et de la direction. Dans quelle direction déployer nos efforts ? Comment exploiter cette évolution technologique afin d’en tirer les résultats dont nos clients ont véritablement besoin ?

 

Dans son livre Merci d’être en retard, Thomas Friedman, chroniqueur au New York Times, explique que le changement – en particulier technologique – dépasse désormais notre capacité à nous y adapter. Il conclut néanmoins que nous ne devrions pas chercher à ralentir, même si tout paraît aller bien trop vite. Et il a raison : le secteur de l’audiovisuel est baigné dans des technologies qui gagnent en qualité et en efficacité à une vitesse toujours croissante ; nous serions fous de chercher à la ralentir.

En fait, une telle tentative nuirait même à notre activité. Après tout, c’est sa vitesse qui empêche le vélo de tomber. Il faut continuer de pédaler, sinon c’est la chute. Dans son livre, Thomas Friedman cite un kayakiste olympique qui déplorait le mauvais conseil donné par certains instructeurs de kayak : « Gardez toujours la pagaie dans l’eau ». Car pour rester stable, il faut aller vite.

Comment cela se traduit-il pour notre secteur et ses technologies en perpétuel changement ? Friedman répond en ces termes : pour bien se diriger, il faut pagayer au moins aussi vite que l’évolution de la technologie. Dans la vraie vie, on pagaie en innovant dans tous les domaines… sauf la technologie.

 

 

Sauf la technologie

En d’autres termes, la technologie prendra soin d’elle-même. Elle continuera de foncer en avant et de rendre possibles des choses incroyables. Dès lors, comment ne pas perdre pied avec toutes ces évolutions technologiques ? Plus important, comment aider ses clients à ne pas perdre pied ? En innovant dans le domaine de l’expérience. En prenant la technologie et en imaginant de nouvelles manières de la mettre au service du public. En prêtant attention à ce que vos clients essayent d’accomplir, pour mettre au point une solution qui leur donne les bons résultats. En offrant des contenus passionnants dans un espace unique conçu sur mesure, où le client vivra l’expérience de votre solution. L’expérience, c’est la somme de ces parties.

Et l’expérience est à la base de la valeur. Lorsque vous allez au restaurant, vous commandez un plat, pas une liste d’ingrédients. Vos clients s’intéressent aux résultats que permet l’audiovisuel, pas à son fonctionnement.

 

 

Rester en mouvement

Si l’on résume, la vélocité est la combinaison de la vitesse et de la direction ; dans notre cas, la direction correspond aux efforts du secteur sur l’expérience dans un marché en constante évolution. Cependant, une autre équation doit être prise en compte : Vélocité × Masse = Mouvement.

Dans le milieu professionnel, la « masse » regroupe les processus et pratiques, la culture de l’entreprise, les alliances et la clientèle existantes, les réussites passées, et ainsi de suite. Si vous voulez atteindre une certaine vélocité, possédez-vous donc la masse nécessaire ? Vendez-vous des solutions ou des produits ? Aidez-vous vos clients à comprendre leurs besoins et à placer l’utilisateur au cœur de leur réflexion lorsqu’ils conçoivent des solutions ? Tout le monde pagaie-t-il dans la même direction au sein de votre entreprise ? Ils devraient.

Vous maîtrisez votre vitesse : vous employez des personnes intelligentes ayant les compétences et les certifications nécessaires pour comprendre et tirer parti de toutes ces nouvelles technologies qui apparaissent sans cesse. Vous savez où vous allez : en imaginant des solutions focalisées sur l’expérience de l’audiovisuel, vous occupez une place idéale pour convertir les technologies en résultats concrets.

Cette combinaison aboutira-t-elle au succès ? Créera-t-elle le mouvement nécessaire pour accomplir les objectifs professionnels qui vous sont propres ? Oui, à condition que la masse soit à la hauteur. La vélocité (vitesse + direction) multipliée par la masse (votre entreprise, ses convictions, sa ligne directrice) donne le mouvement (vous ne vous attendiez pas à tomber sur des maths et de la physique en vous préparant pour le salon ISE, pas vrai ?).

 

Avixa est l’illustration parfaite, vivante et en constante évolution, de l’aboutissement de cette équation. Voilà plus d’un an qu’InfoComm International est devenu Avixa, l’Audiovisual and Integrated Experience Association. Durant cette période, nous avons pris conscience de la valeur de l’expérience. Voilà notre masse. Elle informe notre connaissance du marché, notre offre de contenus et la valeur de nos membres.

C’est ce que nous expliquons à tous les décideurs des marchés où nous entrons, que ce soit la vente, l’accueil ou le transport ou d’autres domaines : les expériences audiovisuelles accroissent la valeur professionnelle de l’entreprise et élèvent la qualité de ses relations avec sa clientèle.

L’arbitre ultime de l’expérience, celui qui détermine si elle produit le résultat escompté, c’est l’utilisateur. C’est lui qui doit comprendre et apprécier l’investissement dans les solutions audiovisuelles et, au bout du compte, être son moteur. Nous devons établir un lien avec ces utilisateurs afin de comprendre leurs besoins. Voilà en quoi nous devons innover dans tous les domaines autres que la technologie.

Pendant longtemps, l’attrait du secteur de l’audiovisuel reposait sur le fait que tout paraissait nouveau et passionnant ; les clients achetaient tout, le secteur était en plein essor. Tout cela est encore vrai, mais ce que j’aime particulièrement dans ce secteur à l’heure actuelle, c’est la quantité de choses que nous pourrons faire en utilisant la technologie.

 

Chez Avixa, nous sommes convaincus que les solutions audiovisuelles permettent de changer l’expérience que les gens ont du monde, et des autres. À une époque où les relations humaines sont souvent encombrées de désaccords et de malentendus, nous avons le pouvoir de les améliorer. L’audiovisuel ne se résume pas à permettre la communication ; il l’améliore.

Bien sûr, il faut faire en sorte que la visioconférence se déroule sans accroc, mais pas seulement. Nous construisons des expériences qui nous mènent à des réalités plus précises, à de meilleures connexions humaines, de meilleures relations personnelles. Ce que vous faites a de l’importance. L’expérience a de l’importance. C’est ainsi que la valeur se crée. L’expérience guide les changements vertigineux des technologies de l’audiovisuel.

 

Extrait de l'article paru pour la première fois dans Sonovision #14, p.14-17. Abonnez-vous à Sonovision (4 numéros/an + 1 Hors-Série) pour accéder, à nos articles dans leur totalité dès la sortie du magazine.

Tags associés :
Avixa ISE 2019 Thomas Friedman
Derniers articles de David Labuskes, PDG d’Avixa

btn webtv

Dossier à la une

  • Le téléviseur Samsung Microled 75’’ est très proche du modèle final prévu dans les linéaires d’ici quelques mois. © DR

    CES : Pourquoi les Microleds viennent concurrencer l’Oled...

    lundi, 25 mars 2019 // Rédigé par Alban Amouroux
    La déferlante 8K n’aura échappé à personne. C’était le maître-mot du Consumer Electronic Show de Las Vegas 2019. Tous les constructeurs d’écrans s’y sont mis avec des écrans toujours plus grands même si pour cette résolution il n’existe pas encore de canal de diffusion. Cette révolution annoncée risque de devenir...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap