Magic Hour équipe la Sorbonne d’une régie flight

L’Université Sorbonne Paris Cité (USPC), communauté regroupant neuf établissements d’enseignement supérieur, vient de se doter d’une régie mobile afin de mieux organiser ses événements scientifiques, pédagogiques et culturels sur l’ensemble de ses campus et le territoire francilien. Les premiers retours expérience sont particulièrement positifs : « Pensé par Magic Hour, SorbonneAccess est la réponse à nos problématiques ».

 

La régie HD audio-vidéo multicam en flight-cases SorbonneAccess est exploitable tant sur les sites de captation, que dans le véhicule Renault Master aménagé pour son transport et son exploitation. Techniquement, elle prend en charge jusqu’à six caméras avec, comme composante de base, 3 PTZ Panasonic AW-HE40S télécommandées et 2 caméras de point HD Canon XF-205 utilisables en configuration plateau et ENG.

Architecturée autour d’un mélangeur vidéo 10 entrées Blackmagic (Atem 1 M/E Production Studio 4K), la régie compte une console audio 16 entrées, 3 lecteurs/enregistreurs audio-vidéo sur disque dur SSD de 480 Go, un panneau de commande pour les caméras et tous les équipements dédiés au monitoring, au brassage, à la distribution et à l’analyse des signaux.

Côté audio, 8 récepteurs HF peuvent être interfacés avec 6 micros émetteurs main et 4 émetteurs de poche équipés, au choix, de micros-cravates ou de micros serre-tête. À ce dispositif, s’ajoutent 4 micros main filaires et autant de table avec col de cygne. Le tout est connecté à une extension de connexion de la console audio appelée « Stage Box ».

« Tous ces équipements sont connectés ou intégrés à un flight-case positionné sur le plateau. Ce dernier comprend aussi une matrice intercom HF avec 4 postes sans fil et un contrôleur DMX dédié au contrôle du matériel d’éclairage Led composé de 3 Fresnel, 4 panneaux et 4 pars », précise François Lefebvre, architecte solutions chez Magic Hour.

La configuration de SorbonneAccess vise à faciliter la mise en œuvre de la régie et à réduire le temps d’installation. Ainsi, seuls trois câbles de 75 mètres sont nécessaires pour relier la flight « plateau » aux deux autres « flights » qui composent la régie. Pour ce faire, un système de conversion optique des signaux a été mis en place et permet de transporter un grand nombre de signaux via une seule liaison fibre de 12 brins. Les deux autres liaisons sont dédiées au raccordement de la Stage Box à la console audio, et à l’interphonie.

L’ensemble des équipements est intégré dans deux flight-cases reliés au « flight » du plateau et reliés entre eux par un faisceau de câbles connectés à des reports de connectiques positionnés en faces arrières. Ces reports permettent également la connexion en entrée et sortie d’équipements tiers non fournis.

Enfin, pour ce qui concerne la diffusion sur le plateau, des signaux vidéo (2) et audio (jusqu’à 8) sont renvoyés de la régie vers le « flight » plateau au travers de la fibre et de la liaison vers la Stage Box audio. Le set d’équipement fourni avec la régie comprend également un prompteur, un fond vert (1 face + sol) pour réaliser des incrustations, une paire d’enceinte de sonorisation et un vidéoprojecteur.

SorbonneAccess fut déployé pour la première fois lors du 1er Festival des idées Paris, événement de l’USPC dédié à la diffusion de la culture scientifique par le débat et la création. Ses responsables, Raphael Costambeys-Kempczynski et Charly Comino, sont on ne peut plus unanimes : « Pensé par Magic Hour, SorbonneAccess est la réponse à nos problématiques. Son déploiement ultrarapide et simplifié nous permet aujourd’hui de contenir nos contraintes temporelles et de consacrer davantage de temps à la configuration des matériels et à l’enrichissement des set-up tels que l’habillage graphique, les synthés et la lumière. Alors que nos captations sont bien souvent rendue difficiles par la contrainte d’espace, salles de cours exigües ou grands amphis classés peu accessibles, le précâblage rapide et la possibilité de configuration en mini car-régie ont significativement amélioré notre façon de travailler. »

btn webtv

Inscription newsletter

Dossier à la une

  • Des animations pour chauffer la salle avant le film ? Pas seulement. © DR

    La reconnaissance gestuelle et vocale dans les salles de cinéma

    jeudi, 16 mars 2017 // Rédigé par Olivier Hillaire
    Les techniques de reconnaissance des gestes et de la voix ont été testées dans des cinémas dès le début de la projection numérique avec de bons résultats : même si les animations n’étaient pas très élaborées, les spectateurs se mettaient sans peine à bouger ou à crier pour interagir avec les images du grand écran. Les...

Dernières news / coups de coeur

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2017 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap