Proposer une expérience en multiplex sur les réseaux sociaux avec YouBLive...

Innovation Technologique, Technique // jeudi, 22 février 2018 // Rédigé par Emma Mahoudeau-Deleva

Depuis le 3 octobre, YouBLive, nouvelle société créée par Florent Peiffer, ex d'iTélé, se propose d’inventer le multi-Live sur Internet, avec une qualité professionnelle et une éditorialisation basées sur son expertise née de quinze ans de chaîne info.*

 

Sonovision : Comment avez-vous eu l’idée de créer YouBLive, une solution de Live en multiplex destinée au web ?

Florent Peiffer : J’ai présenté les matinales sur iTélé jusqu’à la grève, fin 2016. Je suis parti du groupe Canal et j’ai eu envie de créer une société de production digitale à destination du web. Après quinze ans au sein d’une chaîne info, j’ai acquis une expertise du direct : le préparer, envoyer des équipes sur le terrain, coordonner un Live depuis une régie, techniquement et éditorialement. Mon constat a été qu’il y existait un manque dans le Live sur les réseaux sociaux. Si la partie vidéo enregistrée est très développée, à part Rémy Buisine (Brut), peu de formats de Live sont proposés et ceux qui existent sont des images retransmises à partir de « studios » de télé.

 

 

S : Quelle a été votre proposition pour enrichir ces expériences ?

F. P. : Nous proposons des Live réalisés avec des techniques professionnelles dans l’image, le son et l’éditorial, mais aussi qui intègrent l’internaute. Le Live est le seul format qui permet une réelle interactivité. Celui-ci peut agir pendant le direct. Dans les formats Live existants, pour l’instant, il ne propose qu’un seul point de vue, une seule source. L’idée a été de créer une régie numérique qui puisse réceptionner plusieurs flux au sein d’un même Live afin de proposer une expérience en multiplex sur les réseaux sociaux, avec leurs codes. Par contre, nous fabriquons de vrais programmes éditorialisés. YouBLive existe officiellement depuis le 3 octobre dans les locaux de 2P2L qui nous héberge.

 

 

S : Comment cette régie est-elle constituée ?

F. P. : Elle s’appuie sur plusieurs technologies qui n’ont rien à voir entre elles : elle marie des technologies de l’audiovisuel, de l’informatique et du gaming (notamment pour ce qui touche à l’audio). Envoyer plusieurs personnes sur le terrain, c’est bien, mais c’est important qu’elles puissent communiquer entre elles et se passer le relais, en France et à l’étranger. Nous avons aussi développé un système pour écrire sur l’image lors du direct.

 

 

S : En quoi votre solution permet-elle de l’interactivité  ?

F. P. : Le système du « one-click access video » permet, pendant un Live, à un internaute qui veut poser une question, d’intervenir en vidéo. Il reçoit un lien que nous lui fournissons, il clique dessus : son flux arrive alors sur notre régie. L’internaute pose alors sa question en preview, puis comme en radio, il peut intervenir en direct pendant le Live. De son côté, il a un retour sur son. C’est un vrai pas en avant dans l’interactivité. Potentiellement, cela nous permet d’être mille fois plus rapide qu’un autre média sur un événement.

 

 

S : Quels sont les autres points forts de YouBLive ?

F. P. : Certes, notre solution est unique, mais notre point fort est aussi notre expertise éditoriale, indispensable pour bien nous en servir. En régie, des réalisateurs formés en chaîne info, une cheffe d’édition et un coordinateur éditorial font le lien avec les équipes en place. Ce dernier permet de garantir la cohérence du programme. Ce n’est pas parce qu’on part en direct que l’on part en Live. Sur le terrain, les journalistes sont équipés d’iPhone et nous diffusons en agrégeant la 4G du téléphone et celle d’une box wi-fi. Nous avons aussi porté une attention particulière au son, qui est de qualité professionnelle, au même niveau que celui des caméras pros. Nous pouvons contrôler l’état du réseau et enregistrer, à partir de la régie. La réalisation est faite en direct, puis nous pouvons multidiffuser sur Facebook, YouTube, Périscope, un site dédié, les quatre, voire sur plusieurs pages Facebook en simultané. Il n’y a pas de limite théorique de canaux.

 

 

S : Quels sont vos futurs clients ?

F. P. : Les médias qui ont envie de développer du Live, par exemple Arte qui a une offre très forte en digitale (deux millions d’inscrits). Pour la chaîne franco-allemande, nous avons réalisé un Facebook Live de la visite de l’exposition Gauguin (au Grand Palais). Ce Live Gauguin a eu lieu le 14 novembre au Grand Palais sur la page Facebook d’Arte. L’autre diversification est le sport. Il est naturellement dans l’ADN du multiplex entre l’avant-match, l’après match, les interviews… Notre système est vraiment idéal pour ces rendez-vous. Nous devrions collaborer dans les prochaines semaines avec la Fédération française de basket.

 

 

S : Quel est votre modèle économique ?

F. P. : Il s’appuie sur le corporate. Par exemple, le 16 novembre dernier, nous avons animé un séminaire pour l’association France Active où nous avons envoyé des reporters avec des salariés-entrepreneurs en direct de toute la France. Cela permet d’avoir une conférence classique, des équipes dans les entreprises pour des directs et d’interagir avec la salle. C’est de la vidéoconférence augmentée. Nous voudrions aussi développer une vitrine : un laboratoire du Live. Nous travaillons sur un projet de 24 heures en direct sur les terres agricoles (douze positions dans toute la France), du plus petit agriculteur au plus gros, dans les différents types d’exploitations, à l’occasion du salon de l’agriculture. Nous sommes en recherche de financements.

 

* Extrait de l’article paru pour la première fois dans Sonovision #9, p.34-35Abonnez-vous à Sonovision pour accéder à nos articles dans leur totalité dès la sortie du magazine.

btn webtv

Dossier à la une

  • Le premier point important dans la vidéoprojection, c’est l’écran. © DR

    Vidéoprojecteurs – L’offre technique (partie I)

    jeudi, 29 novembre 2018 // Rédigé par Antoine Gruber
    La vidéoprojection est l’outil de diffusion d’image le plus utilisé dans les salles de formation et très souvent dans les salles de réunion de moyenne et grande envergure. Pourquoi une telle popularité ? C’est à l’évidence le moyen le plus économique au ratio prix/surface d’image de toutes les technologies d’affichage...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap