La Network Device Interface (NDI) de Newtek change la donne des workflows de production IP

Innovation Technologique // mercredi, 27 avril 2016 // Rédigé par Nathalie Klimberg

En octobre dernier, NewTek a dévoilé son interface de périphérique réseau (NDI), une nouvelle norme ouverte destinée aux workflows de production IP en direct sur réseau Ethernet (lire notre article ici). La phase de lancement terminée, NewTek rend celle-ci librement accessible aux clients via plusieurs centaines de milliers de périphériques IP issus des plus grands fabricants,  un nombre qui devrait croître rapidement avec l’arrivée de 200 nouveaux développeurs NDI...

 

Outre les possibilités offertes à ces développeurs travaillant avec NewTek sur les nouvelles intégrations de produits IP, NDI est également rétrocompatible avec une large gamme de périphériques de grandes marques, ainsi qu’avec les développements faisant déjà appel aux anciennes technologies NewTek pour établir les connectivités IP entre les périphériques. Cette extension lui permet d’être prise en charge sur plus de 100 000 systèmes compatibles déjà déployés à travers le monde, ce qui en fait de loin la méthode de transfert vidéo IP la plus prolifique du marché de la production, une solution de bout en bout qui reçoit un large soutien de la part de l’ensemble du secteur.

L’interface NDI est disponible sous forme de kit de développement de logiciels (SDK) libre, afin de permettre à quiconque d'intégrer la technologie IP aux workflows de production de ses sites ou aux périphériques et systèmes de production qu’il fabrique. NewTek propose également une suite d’outils logiciels NDI gratuits conçus pour exploiter les fonctionnalités uniques permises par l’association entre l’interface NDI et les workflows sur protocole IP.

La NDI permet à plusieurs systèmes vidéo de s’identifier et de communiquer mutuellement via le protocole IP, puis d’encoder, transmettre et recevoir de nombreux flux audio et vidéo entrelacés précis, de haute qualité, en temps réel, moyennant un temps de latence réduit. L’interface est avantageuse pour n’importe quel périphérique vidéo relié à un réseau, dont les consoles vidéo, systèmes graphiques, cartes de capture et bon nombre d'autres dispositifs de production. Dès lors, il devient possible d’augmenter exponentiellement le nombre de sources disponibles pour la commutation en direct, sans avoir à connecter les périphériques, changer d’emplacement, ni investir dans des réseaux à haut débit coûteux destinés simplement à remplacer les workflows SDI.

« NewTek s’est toujours donné pour mission de faciliter la production de grands spectacles pour tout un chacun. Nous avons créé NDI dans le but d’offrir à l’industrie un ensemble d’outils destinés à bâtir la prochaine génération de solutions de production en direct, qui innoveront et changeront nos manières de travailler. Nous mettons la NDI à la disposition de tous en la rendant facile à utiliser, gratuite et conçue pour fonctionner avec les technologies réseau existantes, a déclaré Andrew Cross, président et directeur technique de NewTek. Depuis que nous avons présenté NDI au salon IBC 2015 et lancé les versions bêtas du kit SDK pour les développeurs, la réponse de fabricants tiers a dépassé nos attentes les plus optimistes. La NDI fonctionne avec les applications de presque tous les fournisseurs majeurs et pratiquement n’importe quelle carte E/S du marché. Nul doute que cette transition vers la production sur protocole IP est en voie de changer radicalement notre secteur. »

Ses performances sur les réseaux GigE normalisés permettent d’effectuer une transition vers un pipeline de production vidéo IP extraordinairement polyvalent, sans dévaloriser les investissements en caméras et infrastructures SDI existantes, ni exiger l’acquisition coûteuse de nouvelles infrastructures de réseau à haut débit.

Sur le plan de la rentabilité, les systèmes SDI et autres workflows de traitement IP faisant appel à des connexions réseau point à point sont en général fortement tributaires du coût des infrastructures à haut débit. La différence apportée par la norme bidirectionnelle NDI tient à sa compatibilité avec le réseau GigE local, qui permet d’incorporer une multitude de flux vidéo via une connexion partagée.

Le mode de transport des données vidéo sur le réseau, entièrement indépendant de la résolution et de la fréquence de trames, prend en charge le format 4K (et au-delà) avec 16 canaux (et plus) de données audio en virgule flottante, ce qui en fait une solution puissante pour répondre aux besoins actuels et parée pour n’importe quelle technologie à l'avenir. Le protocole inclut également des outils permettant de mettre en œuvre le regroupement des accès vidéo, ainsi que le traitement des métadonnées bidirectionnelles, du support Tally et des commandes IP.

 

Des avantages multiples

Outre la possibilité de réduire drastiquement l’investissement initial lié aux infrastructures réseau, les workflows IP compatibles avec la norme NDI permettent également de :
- multiplier par dix la capacité des signaux vidéo sur une infrastructure IP par rapport aux systèmes SDI ;
- encoder nativement des vidéos de résolution ou de format quelconque avec une qualité quasiment identique au signal directement émis par la caméra ;
- diffuser des flux vidéo multicanaux entrelacés précis à faible temps de latence, avec ou sans canal alpha, sans aucune mise en mémoire tampon ;
- simplifier la configuration informatique, éliminer les contraintes MIS et éviter les problèmes de configuration IP courants ;
- réduire au minimum les coûts liés aux composants réseau ;
- éradiquer les problèmes de logistique et les limitations physiques, grâce à la possibilité d’affecter une source unique à un lieu de production à distance ;
- éliminer les contraintes liées aux restrictions du nombre d’entrées physiques sur un mélangeur lorsqu’une source vidéo en direct supplémentaire est nécessaire, grâce à une simple connexion au réseau local ;
- accroître la capacité de réponse face à la prolifération des sources vidéo ;
- abolir les restrictions liées à la distance, au cloisonnement et au métrage des liaisons coaxiales.

Le kit SDK NDI de NewTek est en téléchargement libre ici

Tags associés :
IP NDI NewTek

btn webtv

Dossier à la une

  • Pascal Gervais. © DR

    Les 3 avantages des réseaux SDVoE 10 gibabits...

    jeudi, 18 octobre 2018 // Rédigé par Pascal Gervais, Regional Director, Christie
    Autrefois réservé aux grandes entreprises et aux datacenters qui avaient d’importants besoins en bande passante et de gros moyens, le 10 gigabits Ethernet offre les niveaux de performance, de disponibilité et d’accessibilité qui en font une option viable pour les applications audiovisuelles professionnelles. En outre, avec le...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap