Chez « Le Petit Chef », le mapping passe à table !

Communication, Innovation Technologique, Contenu // mercredi, 24 août 2016 // Rédigé par Nathalie Klimberg

Les projecteurs Panasonic aident à créer de nouvelles expériences clients en s’installant dans le restaurant « Le Petit Chef », une animation imaginée par le studio belge Skullmapping pour rendre plus agréables les moments d’attente au restaurant. Un concept qui pourrait faire le tour du monde…

 

Traditionnellement, on envisage les mappings visuels comme des moyens d’expression d’envergure qui s’appliquent sur des bâtiments, à l’occasion de grands événements… Le studio Skullmapping, dirigé par Antoon Verbeeck et Filip Sterckx, démontre, lui, son intérêt dans le cadre d’une scénographie s’adressant à un groupe de personnes restreint.

Son animation vidéo, projetée sur la table des clients, présente un « petit chef » qui cuisine sous leurs yeux et dans leurs assiettes… Leur table se métamorphose en univers maritime, glaciaire… Au fil des recettes !

 

Une nouvelle façon de penser…

Initialement, le mapping ne concernait que la préparation du plat principal, mais la vidéo, postée sur YouTube, est devenue virale (4,3 millions de vues au cours des dix premiers mois), et Skullmapping a ajouté une entrée, un plat de poisson… et puis il est arrivé avec la seconde histoire, le bouillabaisse. Désormais, le mapping raconte la conception d'un repas complet comprenant entrée, plat principal et dessert.

Antoon Verbeek retrace la génèse : « Le concept Le Petit Chef est issu d'une demande d'un client qui voulait un mapping de table pour un événement. Le mapping de table n’est pas une idée nouvelle, mais jusqu’à présent, il était principalement graphique. Nous avons trouvé intéressant de faire quelque chose d’humain, avec un petit personnage qui évolue sur votre table et qui cuit vos aliments. Et nous avons choisi Panasonic parce que ses projecteurs avaient les spécifications et la résolution dont nous avions besoin ».

 

La réalisation d'un mini-mapping

Pour la projection de son mini mapping, Skullmapping a donc opté pour des projecteurs Panasonic PT-VZ570 LCD dont le rapport de contraste est de 10000:1 avec une luminosité de 4800 lumens. Autrement dit, l'équipe pouvait utiliser une résolution de 1920 x 1200, une définition clé pour la réussite de la production.

Pour ce projet, il était en effet important d'avoir cette haute résolution, les spectateurs son très proches de la surface de projection et sans résolution, les images auraient été pixélisées et l'animation moins lisible.

L'équipe de Skullmapping a créé l'animation en s’appuyant sur un procédé de motion capture dans un studio. Le projet s’est déroulé sur cinq semaines, du concept à l’assiette !

« Les gens pensent que l'effet 3D que vous voyez dans le film est un hologramme ou une projection 3D. C’est simplement une projection normale, mais nous employons une illusion d'optique spécifique. En déformant l’image, selon un point de vue spécifique, vous obtenez cette illusion d’effet effet 3D », explique Antoon Verbeek.

Ce mapping a connu un succès viral sur Internet. Depuis, Skullmapping a été contacté par divers hôtels haut de gamme et restaurants à travers le monde, de la Russie à Dubai…

La vidéo est à voir sur le site Panasonic 

btn webtv

Dossier à la une

  • ©DR

    Le Pavillon et la formation par la VR et l'AR

    jeudi, 14 février 2019 // Rédigé par Sebastien Lefebvre
    Situé au centre de Paris, le Pavillon est l’un des rares lieux dédiés aux entreprises pour la formation via la réalité virtuelle. Ouvert depuis novembre 2017, cet espace propose une mise à disposition de toutes les technologies de visualisation VR. Il a déjà accueilli 100 évènements et abordé plus de 500 cas de formations via la...

Dernières news / coups de coeur

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap