ISE 2017 : Panorama des solutions de Travail collaboratif et visioconférence

Le domaine du travail collaboratif et de l’équipement des salles de réunion stimule les efforts de nombreux constructeurs. Alors que les piliers de la visioconférence et de l’audioconférence prospèrent, de nouveaux entrants s’engouffrent dans la forte demande des entreprises pour le travail en mode connecté.*

 

Pour répondre à la généralisation des codecs software comme Skype for Business, GoToMeeting et autres Webex, les boîtiers intégrant caméra et micros avec interface USB se multiplient. Il est à noter que les connectiques strictement audiovisuelles (microphones, entrées et sorties lignes audio analogiques ou numériques, VGA, HDMI, DVI) doivent laisser une place toujours plus grande aux interfaces informatiques USB, Bluetooth, WiFi, y compris pour des entrées et des sorties audiovisuelles.

Les équipements et systèmes destinés au travail collaboratif sont sans conteste l’un des créneaux porteurs des équipements audiovisuels et de communication. Peu de nouveautés spécifiques pour les outils classiques de visioconférence, meubles, studios et codecs multicam. Par contre, on voit surtout apparaître une multitude de boîtiers interfaces audio et vidéo pour intégrer au mieux les outils logiciels comme Skype for Business, GoToMeeting, Webex et autres dans l’environnement de la salle de réunion.

De nouveaux concepts apparaissent pour étendre la simple audioconférence ou visioconférence à un environnement complet de communication et de travail partagé. De nouveaux acteurs comme Oblong, MultiTaction, Nureva, et plus classiquement Cisco, imaginent et apportent d’autres façons d’afficher, transmettre et partager les contenus dans une optique groupe de travail à distance en mode réunion et brainstorming.

Là où la « télé présence » n’avait pas réussi à dépasser l’équipement de salles de conseil dans quelques grands groupes internationaux, car ne proposant qu’une visio améliorée, cette nouvelle façon de concevoir le travail collaboratif pourrait rapidement trouver un public en apportant une efficacité réelle dans les échanges à distance.

 

CISCO présentait Spark, un espace de travail collaboratif fonctionnant dans le cloud. Plutôt que chacun stocke et gère individuellement les documents d’un projet, les plans et autres notes écrites, chaque membre du groupe de travail consulte et modifie en fonction de ses droits, les documents pour faire avancer le projet. Si une mise en relation audio ou vidéo est nécessaire pour résoudre une difficulté, Spark met directement en relation les membres disponibles en fonction de leur situation et de leur niveau d’équipement. L’usage de Spark est gratuit jusqu’à un groupe de trois membres et payant par licence au-delà, par tranches de 25 utilisateurs.

 

NUREVA, pour sa part, propose une interface audioconférence pour groupe de travail, l’exemple le plus évident étant le brainstorming. Tous les sites (deux ou plus) sont équipés avec un jeu d’écrans LCD ou des projecteurs montés en tableau interactif, avec par exemple deux images couplées horizontalement. Cet espace de travail est reporté simultanément sur des tablettes pour une vision individuelle. Chaque participant peut apporter ses idées avec des post-it virtuels, ajouter des images, des plans, un fichier Word ou Excel. Des outils d’annotation pour souligner ou mettre en valeur un élément sont disponibles sur les murs d’écrans et sur les tablettes. Tous les participants voient en temps réel les modifications et peuvent interagir de leur côté, en déplaçant les éléments sur l’espace de travail, en classant les idées pour faire progresser le projet. Une autre façon de vivre la collaboration de groupe. Vannure propose matériel et logiciel pour composer le système.

 

OBLONG développe Mezzanine, un système de collaboration, qui se présente comme un plan de travail constitué d’écrans LCD, en relation avec un dispositif similaire sur un site distant. Le système inclut une visioconférence et l’affichage de documents que chaque participant peut présenter ou annoter sur l’espace visuel. Les images sont manipulées avec une télécommande radio et un gyroscope, pour zoomer dans les images, et les déplacer dans l’espace de travail. Localement, un écran privé permet de visualiser des contenus, avec la possibilité de venir les partager avec le site distant.

La solution Mezzanine est, là aussi, une application dédiée aux groupes de travail délocalisés devant faire avancer un projet de façon conjointe. Ou comment élargir la seule fonction de visioconférence souvent limitée à l’échange de paroles ou d’un document unique. MultiTaction, de son côté, propose Canvus, une solution globalement très proche de celle de Nureva.

Tous ces systèmes cherchent à créer une nouvelle façon d’utiliser les moyens techniques pour permettre un travail de groupe plus efficient. L’avenir verra peut-être les choses se standardiser, mais en tout cas, ces solutions répondent à un réel besoin de partage autour des projets d’entreprise.

 

Toujours dans le domaine des outils de collaboration, il faut ajouter Mercury de CRESTRON. Cette nouveauté se présente un peu comme une tripode d’audioconférence dont il assure la fonction. Mais il permet aussi la connexion en Bluetooth du téléphone portable pour accéder à son annuaire. Mercury comporte un écran tactile qui permet de gérer la salle de réunion, avec son écran LCD ou son projecteur. Il inclut aussi un module AM101 qui permet la connexion par WiFi d’un ordinateur pour la diffusion du contenu dans la salle. Mercury ne nécessite aucune programmation et fonctionne en mode auto-configurable lors de l’installation.

 

Toujours avec la perspective d’un travail collaboratif à distance plus efficace, LOGITECH complète ses outils de visioconférence ConferenceCam, avec le SmartDock. Ce support de table orientable accueille une tablette Microsoft Surface Pro 4. Celle-ci est fixée de manière sécurisée pour en empêcher le vol. Le socle est équipé d’une entrée HDMI pour raccordement d’une source d’images (PC, tablette ou autres sources vidéo), de deux sorties HDMI vers un ou deux écrans LCD ou vidéoprojecteur, de trois ports USB 3.1 pour liaison vers des systèmes de visioconférence compatibles Skype for Business et d’un port Gigabit Ethernet. Toute la gestion de la réunion et des appels distants s’effectue depuis l’application Skype installée sur la tablette et donne accès aux fonctions de Skype Room Systems.

 

Avec le Via Go, KRAMER, déjà cité pour sa solution de transport vidéo sur IP, complète sa gamme Via d’outils de partage d’image d’ordinateur et de tablette avec liaison WiFi pour salle de réunion. Les modèles Via Go viennent enrichir les trois modèles Command Pro, Campus et Collage suivant les besoins utilisateur. À noter un distributeur vidéo HDMI avec fonction d’insertion de logo, le VCO-8, qui offre la superposition de graphiques avec transparence, affichés selon une grille horaire, pour des applications telles que bars et restaurants, halls d’accueil. On ajoute ainsi des messages de promotion ou des informations personnelles sur un fond d’image vidéo.

 

QSC, constructeur audio n’hésite pas à proposer le Q-SYS I/O USB Bridge un module interface qui permet de raccorder une caméra PTZ Q-SYS et l’audio vers un système Skype for Business ou GoToMeeting tournant sur votre PC.

 

HUAWEI a décidé d’investir largement dans les solutions de visioconférence. Le modèle VPT300 + avec ses deux caméras est destiné aux salles de réunion avec plusieurs intervenants. Il utilise une technologie de détection de parole et de mouvements pour suivre et commuter l’intervenant sur la bonne caméra. Celle-ci peut zoomer et recadrer la personne qui s’exprime. Il fonctionne avec un codec H.265.

Dans un autre registre, un système compact qui, outre ses fonctions de visioconférence, offre des outils de travail collaboratif. Il est possible de contrôler la caméra depuis une application sur tablette téléchargeable via le QR Code qui s’affiche sur l’écran.

Pouvoir arriver dans une salle de réunion et se connecter facilement sur l’écran, puis échanger des données avec ses collègues ou clients est l’un des préalables indispensables à tout travail collaboratif. Dans cet esprit, Intel a conçu Unite. Sur l’écran d’accueil est indiqué un code numérique qu’il suffit de rentrer sur l’interface de l’ordinateur après avoir téléchargé une application. La connexion s’établit automatiquement pour afficher son ordinateur sur l’écran principal. À l’issue de la réunion, les participants peuvent accéder aux données analytiques de celle-ci. L’écran de diffusion peut être partagé par deux présentateurs et le système peut gérer jusqu’à quatre écrans. Un écran inutilisé peut être affecté à un système d’affichage dynamique.

 

HELO de AJA est un module de streaming et d’encodage H-264 portable qui dispose également de fonction d’enregistrement. Le HELO est un appareil « standalone » qui dispose d’entrées/sorties 3G-SDI et HDMI. HELO permet aux utilisateurs de diffuser directement sur le web des contenus vidéo tout en encodant et enregistrant les fichiers en H.264 sur une carte SD, une Clé USB ou sur un stockage NAS simplement en appuyant sur un bouton. Il est possible d’utiliser simultanément les entrées et sorties SDI et HDMI et d’enregistrer jusqu’en 1080p 60. HELO, à la différence d’autres produits plus ou moins similaires, bénéficie d’une interface graphique soignée et simple d’usage.

HELO propose de nombreuses configurations de workflows pour s’adapter aux différents cas de figure (live, webcasting, communication corporate…). Un deuxième emplacement USB sert à configurer rapidement des adresses IP fixes ou dynamiques ou faire les mises à jour de Firmware. HELO supporte l’audio embeddé et dispose d’une entrée/sortie audio en jack. Le boîtier en aluminium est résistant, léger et peut s’emporter n’importe où.

 

POLYCOM REALPRESENCE CENTRO est spécialement conçue pour placer les utilisateurs au centre de la collaboration. Le RealPresence Centro s’appuie sur la technologie audio/vidéo à 360 degrés brevetée par Polycom pour suivre automatiquement l’orateur au fil de ses déplacements, tout en montrant l’ensemble de la salle de réunion, le tout sur un seul et même écran. Les écrans tactiles intuitifs permettent de lancer une réunion à l’heure, à tout moment.

La solution RealPresence Centro peut par ailleurs se connecter via une liaison sans fil à un large éventail de périphériques ; ses capteurs de proximité intégrés assurent une interaction réactive et intelligente.

La solution Polycom RealPresence Trio transforme le classique téléphone de conférence à trois en un système audio, vidéo et de partage de contenus capable de s’adapter à tout environnement de travail en équipe. Les participants peuvent facilement connecter un périphérique mobile ou un ordinateur portable pour partager des contenus en qualité HD. Le branchement d’une simple caméra fera du RealPresence Trio une solution de collaboration visuelle complète qui transformera tout espace en une plate-forme de travail hautes performances.

 

SONY a présenté Vision Exchange, sa nouvelle solution de collaboration intuitive pour l’enseignement et l’entreprise. Disponible avec une option de licence simple, la fonctionnalité « communication à distance » permet aux groupes de travail de se connecter avec d’autres sites via des systèmes de visioconférence standardisés. Les participants peuvent partager le contenu de leurs périphériques personnels (ordinateur portable, tablette et smartphone) et des images, mais aussi des annotations superposées sur ces images ou des descriptions sur tableau blanc, le tout en temps réel.

Aujourd’hui, la plupart des salles de réunion sont basées sur une unique source de contenu filaire et un seul écran, ainsi que sur un système audiovisuel dédié comportant des mélangeurs, des systèmes de visioconférence et d’autres périphériques. Cette installation complexe engendre souvent des pertes de temps et de la frustration pour les intervenants, limitant leur concentration sur la réunion. Vision Exchange supprime ces préoccupations fonctionnelles, permettant aux participants de se focaliser sur leur réunion en bénéficiant d’une communication de meilleure qualité.

Idéal dans les universités, dans les établissements d’enseignement supérieur ou dans des salles de conférence des entreprises, Vision Exchange offre une solution dynamique et flexible pouvant s’adapter à une grande variété d’espaces d’enseignement ou de salles de réunion. Les équipes peuvent réfléchir et travailler en groupe en partageant des contenus via une connexion sans fil disponible sur tous les ordinateurs portables ou tablettes des participants. Il est par ailleurs tout aussi facile d’inviter des participants à distance via une connexion vidéo. Ainsi, cet outil permet une collaboration véritablement mondiale.

 

KINDERMAN, fabricant allemand, propose des produits de qualité conçus et entièrement fabriqués en Allemagne. Parmi les nouveautés le Display Board, un système de tableau qui était présenté en version verre magnétique. Les deux panneaux sont motorisés, silencieux et laissent apparaître, derrière, un écran plat. Il est possible de choisir plusieurs matériaux et régler la taille de l’ouverture. Kinderman propose de nombreux modules de connexion qui viennent se fixer sur les bureaux ou les salles de conférences. Il existe de nombreuses variantes possibles ; pour imaginer et trouver le module adapté, Kinderman va fournir sur son site web un configurateur de module pour trouver le CablePort qui correspond à ses besoins.

Quick Present Air de Kinderman est un dispositif élégant pour les utilisateurs d’ordinateurs qui ont des sorties HDMI sur leurs ordinateurs et qui veulent se connecter à une source de diffusion (écran ou vidéoprojection). Le système dispose de trois câbles HDMI rétractables) et il suffit d’effleurer le bouton qui correspond à son entrée pour être diffusé sur l’écran. Ingénieux, le meuble mobile permet d’y placer un écran qui disparaît dans le meuble pour se ranger. Le meuble sur roulette peut ainsi se déplacer selon les besoins dans les salles de réunion.

 

Extrait de notre compte-rendu de l’ISE 2017 paru pour la première fois dans Sonovision #7, p. 22-38. Abonnez-vous au magazine Sonovision (1 an • 4 numéros + 1 hors-série) pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.

btn webtv

Dossier à la une

  • © DR

    Vidéoprojecteurs – Choisir la bonne technologie (partie II)

    jeudi, 13 décembre 2018 // Rédigé par Antoine Gruber
    Après avoir porté notre attention surle choix de l’écran (partie I), nous nous intéressons ici aux deux technologies principales que sont les transducteurs LCD et DLP, ainsi qu’à l’offre en matière d’éclairage, de résolutions et de formats. Les vidéoprojecteurs utilisent aujourd’hui deux technologies...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap