Nous avons testé le ViewSonic PRO 7827HD

Produits, Image // dimanche, 23 octobre 2016 // Rédigé par Gérard Kremer

Dans un précédent article intitulé «Epson à la recherche des couleurs perdues» (à lire ici), nous avions mis en avant les vertus de la technologie tri-LCD face au mono-DLP, pour la reproduction des couleurs. Avec ce nouveau vidéoprojecteur mono-DLP, il nous faut réviser notre copie, car il est capable de reproduire des couleurs conformes aux standards sRGB et Rec 709.*

 

Bien que ce vidéoprojecteur soit dédié au home cinéma, sa compacité et ses performances peuvent également le rendre adapté à une utilisation en muséographie, en salle de réunion, ou autres applications multimédias d’entreprise.

Le Pro7827HD offre flexibilité et facilité d’installation grâce à un rapport de projection plus court, un déplacement vertical de l’objectif (jusqu’à 20 %) accompagné d’un réglage d’angle, un zoom optique 1,3x et une connectivité étendue. Discret par la taille, son design arrondi intègre un cache pour dissimuler les ports de connexion et les câbles. La ventilation de la lampe se fait par aspiration de l’air sur le côté et extraction par l’avant. Dommage qu’elle soit si bruyante (36 dB), même en mode économique (31 dB) !

 

Une roue chromatique améliorée

Avec une conception exclusive de la roue chromatique à six segments RGBRGB et des fonctionnalités de réglage dynamique, la technologie SuperColor, brevetée par ViewSonic, offre une gamme de couleurs plus large que les vidéoprojecteurs conventionnels. Le Pro7827HD peut projeter des images avec des performances chromatiques fidèles et précises, dans les environnements lumineux ou sombres, sans porter préjudice à la qualité d’image.

Cette roue chromatique SuperColor RGBRGB adopte un revêtement spécial pour filtrer les spectres segmentaux RGB et intensifier le rouge, le bleu et le vert. Il est conforme aux standards sRGB et Rec.709 et fournit également une amélioration des nuances et de la saturation, en mettant en valeur des dégradés intenses.

Par ailleurs, ce vidéoprojecteur est doté des outils de calibrage qui permettent aux techniciens certifiés ISF (Imaging Science Research Lab) d’effectuer des calibrages sur site, des modes jour et nuit, pour répondre aux exigences de chaque utilisateur, dans les environnements lumineux ou sombres.

Enfin, le mode film prend plusieurs schémas chromatiques en compte, visant à établir une harmonie esthétique des couleurs. Notre mire de couleurs nous a permis d’observer une bonne reproduction des couleurs et des dégradés ; de quoi nous réconcilier avec la technologie mono-DLP, notamment grâce à cette nouvelle roue chromatique qui offre une atténuation de l’effet arc-en-ciel, si gênant sur les appareils conventionnels de cette catégorie.

 

Très bonne résolution et noirs profonds

Compatible avec des sources 1080p, 1080i et 720p, la puce DMD 1 920 x 1 080 natif Darkchip3 de Texas Instruments utilise True Black qui améliore le contraste natif pour offrir une netteté importante. Avec notre mire noir et blanc, nous avons affiché une résolution de 1 920 x 1 080 sur une image de 1,8 mètre de base, le projecteur étant placé à une distance de 2,5 mètres. On a observé une parfaite reproduction des dégradés sur notre échelle à 21 niveaux de gris. Que du bonheur !

 

Compatible 3D

Conçu avec des ports HDMI, ce vidéoprojecteur peut afficher des images 3D directement à partir d’un lecteur Blu-ray 3D. Le vidéoprojecteur fonctionne avec des lunettes DPL Link compatibles avec la 3D DPL Link 144 Hz. On obtient des effets de profondeur saisissants ! En revanche, pas de connecteur pour un émetteur 3D RF permettant d’ajouter un module pour assurer la compatibilité avec des lunettes 3D RF.

 

Technologie SonicExpert

En intégrant dans le boîtier une enceinte 10 W brevetée et repensée pour ce type de projecteur, il reproduit une gamme sonore de 20 Hz à 20 kHz et des performances audio optimisées, dédiées aux présentations et clips vidéo, dans les cas où l’on ne dispose pas de sonorisation ou de systèmes audio dans la salle.

 

Connectique classique et variée

La connectique, très classique, se compose de trois entrées HDMI, dont une compatible MHL, une entrée et une sortie VGA, une entrée composite, une entrée S-Vidéo, deux entrées audio, une sortie audio, un port USB, un port RS-232 et un port mini-USB.

 

Emplacement sécurisé

À l’avant du projecteur, un logement, sécurisé par une vis, abrite un port MHL/HDMI (Mobile High-Definition Link) sur lequel on peut connecter un appareil mobile, comme un téléphone, pour afficher ses contenus sur l’écran, à partir du vidéoprojecteur. Un câble micro-USB est aussi présent pour alimenter soit un mobile, voire le recharger, soit un adaptateur HDMI sans fil compatible (WPG de ViewSonic) pour visionner des contenus multimédias.

 

Télécommande programmable

La télécommande permet d’accéder directement aux différentes sources et réglages. Elle embarque un pointeur laser pour un usage en entreprise et un pavé de touches pour clic gauche et droit, défilement, pour un usage professionnel (présentations). Elle dispose d’une touche MyButton programmable qui permet de la configurer pour le démarrage des fonctions les plus fréquemment utilisées. On peut contrôler jusqu’à huit vidéoprojecteurs dans la même salle, ou depuis un appareil mobile équipé de l’application V-remote. Dommage que la télécommande ne soit pas dotée d’un rétroéclairage !

 

En bref

Grâce à ses capacités à reproduire les couleurs conformes aux standards sRGB et Rec.709, à ses modes jour et nuit certifiés ISF, auxquels s’ajoute le mode film, ce vidéoprojecteur reproduit d’excellentes images dans toutes les circonstances, d’où son excellent rapport qualité/prix ! 

 

Caractéristiques techniques
• Panneau DMD : 1 x DMD 0,65” DarkChip 3 1 920 x 1 080
• Optique : zoom manuel 1,3x et numérique 0,8x à 2x
• Luminosité : 2 200 lumens ANSI
• Uniformité : 90 %
• Durée de vie de la lampe : 3 500 h (mode normal) 6 500 h (mode super éco)
• Contraste : 22 000:1
• Décentrement d’objectif manuel : vertical (± 20 %)
• Correction de trapèze : verticale et horizontale
• Bruit : 36 dB (mode normal), 32 dB (mode super éco.)
• Entrées : HDMI, VGA, Composante, S-vidéo, composite, audio, USB (type A), mini USB, microphone
• Sorties : VGA, audio, RS232 (9 broches)
• Dimensions : 316 (L) x 228 (H) x 103,7 mm (P)
• Poids : 2,6 kg
• Prix : 680 € HT
• Garantie : 3 ans

 

Les PLUS
+ La luminosité et le contraste
+ La reproduction des couleurs
+ La compacité
+ La compatibilité 3D

 

Les MOINS
- Le bruit de ventilation
- L’absence de rétroéclairage sur la télécommande.

 

* Article paru, pour la première fois, dans Sonovision #4, pp. 54-55. Soyez parmi les premiers à recevoir dès sa sortie notre magazine papier en vous abonnant ici 

Tags associés :
ViewSonic

btn webtv

Dossier à la une

  • Le défilé Balenciaga a été réalisé avec 81 sorties (MP), dans un hall de leds immersifs à 360°. DR

    La projection numérique, axe incontournable du spectacle vivant

    jeudi, 18 juillet 2019 // Rédigé par Emma Mahoudeau Deleva
    Il y a maintenant une dizaine d’années, l’Agence nationale la recherche (ANR) soutenait le projet « Virage », une plate-forme de recherches sur les nouvelles interfaces de contrôle et d’écriture répondant aux attentes des professionnels. En 2008, elle concluait que la mutation de la vidéo dans le spectacle vivant bénéficiait...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap