Les vertus de la vidéoprojection sans lampe

Produits, Diffusion // mardi, 03 mai 2016 // Rédigé par Gérard Kremer

Le choix d'un vidéoprojecteur repose sur plusieurs critères selon son usage. Outre la luminosité et le contraste, les opérations de maintenance et leurs coûts sont des éléments de comparaison importants pour une utilisation dans les secteurs muséographiques, de l'enseignement, de la location et de l'événementiel. Les projecteurs à lampe sont les plus vendus, mais l'arrivée des projecteurs sans lampe de dernière génération risque de changer la donne. Pourquoi ?

 

La luminosité

Le projecteur est un outil pédagogique essentiel pour les enseignants et les conférenciers désireux d’illustrer leurs discours et capter l'attention. Les projecteurs à lampe classiques imposent un usage dans l'obscurité et dégagent une chaleur peu confortable. Par ailleurs, ils ne peuvent pas fonctionner à la demande en raison de leur temps de chauffe (environ 2 minutes) et de refroidissement, nécessaires au bon fonctionnement de la lampe.

Avec le laser ou les Led, on dispose d'un allumage et d'une extinction instantanés de la source lumineuse qui rend son exploitation dynamique et efficace. Le laser, quant à lui, produit une forte luminosité rendant possibles des projections dans de grandes salles de conférences, pour des spectacles publics ou privés. Ce gain de luminosité permet d'utiliser les projecteurs dans les halls d'entrée et les salles principales des musées où la lumière du jour est parfois présente. Un projecteur à lampe présente une courbe de luminosité décroissante en fonction du temps d'utilisation.

 

Durée de fonctionnement

La lampe est considérée non fonctionnelle quand sa luminosité atteint 50 % de sa luminosité initiale. Généralement, elle doit être remplacée après 2000 à 6000 heures d'utilisation selon les modèles. Avec ces nouveaux appareils sans lampe, la durée de fonctionnement atteint 20 000 heures, soit de 4 à 13 remplacements de lampe. C'est sans commentaire ! La dégradation de la luminosité en fonction du temps d'utilisation est plus rapide avec la lampe qu'avec le laser, ce qui lui permet de maintenir une meilleure luminosité dans le temps.

 

Sans entretien

La résistance à la poussière des projecteurs sans lampe justifie l'absence de ventilation, d'où un bruit de refroidissement très bas, voire inexistant. Ces appareils ne nécessitent pratiquement aucun entretien, ils fonctionnent à une température plus basse que celle des projecteurs à lampe.

Les technologies laser ou Led éliminent le fréquent changement de lampes et les temps d'interruption et de fermetures des lieux où les projecteurs sont utilisés, entraînant ainsi une réduction des coûts de maintenance. La fiabilité des projecteurs laser, qui résistent aux manipulations et aux transports, leur permet d'être utilisés dans le secteur de la location et de l'événementiel.

 

Adaptation de la consommation d'énergie

Les diodes laser sont des sources lumineuses variables qui ne fonctionnent à 100 % de leur capacité que si nécessaire, c'est-à dire quand elles doivent afficher une image totalement blanche. Lors de l'affichage d'une image sombre, la source lumineuse laser réduit automatiquement sa consommation, donc son émission de chaleur. Mieux encore, la consommation varie en fonction de l'éclairage du lieu où il se situe !

 

Étude comparative

Il fallait une étude pour vérifier et valoriser tous ces avantages. Elle a été réalisée par ROI Team, société d'études et de conseil indépendante, basée au Royaume-Uni, à la demande de Panasonic.

L'étude concerne le projecteur laser emblématique de nouvelle génération Solid Shine, le Panasonic RZ670 qui affiche 6500 lumens ANSI, sachant que les projecteurs de classe 6000/7000 lumens sont les plus vendus dans les secteurs de l'enseignement supérieur, des musées, galeries publiques, loueurs et de l'événementiel.

Les conclusions du rapport sont édifiantes ! Durée de fonctionnement de 20 000 heures sans entretien, allumage-extinction instantanés, dissipation thermique faible, bruit de refroidissement faible (35 dB), position de projection flexible (360°). La consommation électrique totale sur la durée de vie de 20 000 heures du RZ670, est de 9 621 kW, contre 12 135 kW sur un projecteur classique. En tenant compte du coût d'achat et de l'exploitation de l'appareil, sur une durée de vie de 20 000 heures, le coût global de possession est de 13 551 £ contre 15 259 £ pour un projecteur classique. L'étude montre aussi qu'avec le RZ670 l'émission de carbone sur la durée de vie est de 2,18 tonnes, contre 3,78 tonnes pour les modèles classiques. C'est donc un modèle écologique qui respecte l'environnement !

 

Quartet Colour Harmoniser de Panasonic

Le RZ670 affiche une luminosité de blanc pur et naturel grâce à un astucieux système de reproduction des couleurs plus lumineuses et plus claires, nommé Quartet Colour Harmoniser. Un modèle conventionnel DLP à une puce fonctionne avec une roue chromatique pouvant comprendre différents segments de couleur ou de blanc pour accroître la luminosité. Un projecteur laser, comme le RZ670, n'a pas de roue chromatique, mais une source lumineuse laser qui, associée à une roue au phosphore, reproduit les segments de couleur : vert, bleu, rouge et jaune. Dans chaque canal chromatique, les couleurs reproduites sont plus brillantes et plus lumineuses qu'avec les projecteurs traditionnels monoDLP à segment blanc. Ce système contribue à rendre l'effet arc en ciel invisible.

btn webtv

Dossier à la une

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap