ISE 2019 : vers des gammes d’écrans spécifiques par application

Au-delà des écrans LG en Oled pouvant être courbés par l’installateur et permettant des applications particulières, en mur d’image, décoration animée, ou autres, tous les grands constructeurs ont organisé leur production d’écrans plats en gammes spécifiques par application, pour les réunions, pour les salles de contrôle, les espaces publics avec versions haute luminosité pour les extérieurs. On choisit désormais un écran plat en fonction de son cadre d’utilisation.

 

Chez Samsung, cela se caractérise par des écrans interactifs ou non, version pour vitrine, ou double face, voire écran double largeur et incurvé pour les salles de contrôle en 3 840 × 1 080. La gamme digital signage du constructeur ne comporte pas moins de huit modèles de 43 à 98 pouces. De plus Samsung propose un système de calibration, en couplant à un PC un téléphone portable de la marque comme sonde colorimétrique, qui renvoie des corrections pour calibrer les dalles LCD de mur d’image.

 

Nec n’est pas en reste avec plusieurs gammes : C431, C551, mais aussi E557, avec option tactile. Par ailleurs, Nec combine les éléments pour produire un 75 pouces nommé Infinity. Celui-ci, tactile avec caméra et barre de son, assure les communications, type Skype for Business, Teams, et autres avec fonction tactile d’annotation.

 

Sharp, pour sa part, propose trois nouveaux écrans 4K et une seconde génération d’écrans 8K, car il faut tout de même préparer l’avenir.

 

Philips vient désormais avec une très large gamme de produits LCD : la gamme T-Line qui inclut les fonctions tactiles, la gamme P-Line qui permet le 24/7 (soit 24h/24 et 7jours/7) pour des applications en contrôle, la gamme Q-Line en 18/7 qui est plutôt à destination de l’entreprise et des zones commerciales. Philips propose aussi le Mediasuite, écran qui inclut un Android et ChromeCast embarqués pour des salles de réunion connectées.

 

BenQ présente une large gamme d’écrans plats en 4K du 43 au 86 pouces, mais aussi des gammes 24/7 en utilisation intensive, 18/7 en utilisation intermédiaire et un écran de 86 pouces incluant tactile collaboratif et fonction annotation, le RP8601K. On en revient au fait que peu de fabricants réalisent les dalles, et de nombreux constructeurs assemblent des écrans. On observe donc de grandes similitudes dans l’offre des tailles et de performances des dalles. Il y a cependant une particularité chez BenQ avec des écrans au ratio spécifique formant des bandeaux en 28, 35, 38 pouces. Ces écrans incluent un player vidéo permettant un affichage de proximité en magasin ou en signalétique.

 

Dynascan Technology, toujours spécialisé dans les affichages très spécifiques, propose un LCD double face de vitrine de magasin, 3 000 nits extérieur, 1 000 nits intérieur sous la référence DS551DR4, le tout dans un châssis unique. Et aussi des versions 75 et 85 pouces de vitrine et un 100 pouces pour les salles de réunion.

 

Peerless, constructeur historique de supports pour écrans, pénètre la seconde face du monde, pour lancer une gamme d’écrans de 43 à 65 pouces, avec des spécificités pour les extérieurs en -35 °/+60 ° en totem et version tactile. Distribution par Intellware et EET.

 

Innes, à la limite de l’affichage, poursuit ses développements en e-ink, ces écrans semi-statiques qui permettent d’afficher à la porte d’une salle de réunion des infos pouvant être mises à jour par un téléphone portable. Autonomie de trois ans sur piles, coût 250 euros en 800 × 600 et 6 pouces.

 

Panasonic propose douze nouveaux modèles d’écrans 4K de 43 à 98 pouces. Le constructeur a choisi de développer sa gamme premium SQ1 avec la série TH, mais crée aussi CQ1, une nouvelle ligne d’entrée de gamme pour des marchés tels que l’éducation ou l’entreprise. En complétant ainsi son univers de solutions de signalisation numérique 4K, Panasonic couvre désormais tous les besoins du marché.

Avec son design fin et élégant, la gamme SQ1 s’intègre parfaitement dans les magasins, mais on la retrouve aussi dans les salles de conférence et les salles de contrôle. Elle s’enrichit d’écrans TH de 43 à 86 pouces (TH-98SQ1/TH-86SQ1/TH-65SQ1/TH-55SQ1/TH-49SQ1/TH-43SQ1) dotés d’un port SDM acceptant le module Smart Display Intel.

Capable de fonctionner 24h/24 et 7j/7, la gamme SQ1 bénéficie d’une luminosité de 500 cd/m², de la technologie In-Plane-Switching (IPS) et d’un traitement antireflet pour favoriser de hauts niveaux de visibilité sous tous les angles de vue. Elle est compatible HDR et intègre une fonction de gestion des couleurs à douze segments pour une reproduction parfaite des nuances.

La technologie propriétaire Digital Link 4K, basée sur la norme HDBaseT, rend ces écrans faciles à configurer. Les signaux vidéo, audio et de contrôle des appareils externes seront transmis via un simple câble LAN. Leur lecteur USB 4K peut éviter l’utilisation d’un lecteur média externe et ils peuvent être exploités en configuration de « mur vidéo » connecté en chaîne.

« Nous sommes parmi les premiers à embarquer le SDM (Smart Display Module) d’Intel dans des écrans 4K. Les cartes SDM (Smart Display Module) peuvent loger un processeur Intel ou des interfaces SDI, NDI ou VoIP. Autrement dit, il est possible d’adapter l’écran et sa connectivité à l’application. Ces écrans sont imbattables en matière de connectivité et de rendu des couleurs puisqu’ils gèrent la gamme chromatique étendue de la norme ITU-R BT.2020 avec une plage dynamique étendue (HDR) et ils intègrent une fonction de gestion de la couleur active », détaille Hartmut Kulessa, marketing manager chez Panasonic Business.

Avec sa ligne CQ1, Panasonic propose des écrans 4K (3 840 × 2 160) d’une luminosité de 400 cd/m2 capables de supporter des signaux 4K/60p. À l’instar de la gamme SQ1, les deux plus grands écrans de 75 et 86 pouces intègrent la technologie In-Plane Switching (TH-75CQ1/TH-86CQ1), alors que les écrans de taille plus réduite, disponibles en 43, 50, 55 et 65 pouces, sont dotés de la technologie d’alignement vertical (TH-43CQ1/TH-50CQ1/TH-55CQ1/TH-65CQ1).

La gamme CQ1 est conçue pour une utilisation quotidienne de 16 heures ; de plus, elle est intégralement équipée de terminaux de base prenant en charge la fonction HDMI-CEC. Ces écrans sont une solution idéale pour les salles de réunion et les salles de classe. Les gammes CQ1 et SQ1 rejoignent la gamme EQ1 professionnelle existante et viennent enrichir la gamme complète d’écrans 4K de 18 nouveaux modèles. Les écrans TH-65SQ1, TH-55SQ1, TH-49SQ1, TH-43SQ1 seront disponibles au cours du dernier trimestre 2019 et la ligne CQ1 fin 2019…

 

 

ÉCRANS TOILE ET SUPPORTS MÉCANIQUES

Arthur Holms complète sa gamme de mécanismes pour les salles de conseil haut de gamme. Après les écrans escamotés, les micros col de cygne escamotés, voici les haut-parleurs escamotés, ainsi que les micros multi-zones type Shure ou les systèmes d’audioconférence de table. Il y a donc une totale possibilité de rétracter les appareils sous la table.

 

Futur Automation reste, lui, plus appliqué au marché résidentiel, où l’on a plaisir à cacher l’écran dans son salon. Avec toute une gamme de produits déjà connus, il présentait un meuble console permettant d’occulter un écran de 72 pouces, châssis en acier à faire recouvrir par son décorateur. Solution coûteuse tout de même.

 

Erard Pro complète sa gamme de supports d’écrans plats pour murs légers, avec des systèmes comportant une jambe de force, assurant le transfert de poids au sol. Mais aussi les supports colonne mobile WILL en 105 et 140 cm de haut, avec six roulettes pour une stabilité plus sûre.

 

Oray apporte des modifications à la sous-face de plafond de ses écrans Orion (jusqu’à 5 mètres de base), pour un montage facilité.

 

Axeos nous propose un mobilier spécifique pour les petites cellules collaboratives (huddle room). X-Tend est une table extensible pour quatre à huit personnes, incluant connectique et écran.

Vogels propose des supports muraux pour mur d’image avec fonction pop-up pour un accès de maintenance facilité. Par ailleurs, le fabricant propose également, pour des applications de formation, un support sur pied pour écran de grande taille motorisé pour adapter la hauteur de l’image.

 

Audipack, de son côté, propose aussi des supports pour mur d’image avec ou sans fonction pop-up.

 

Display Media, société située près de La Rochelle, comme son nom ne l’indique pas, est spécialisée dans la fabrication de caissons et de mobiliers spécifiques pour l’audiovisuel, en lieux publics par exemple.

 

Chief, qui a bien compris le message des constructeurs d’écrans plats, dont les gammes magasin sont extrêmement présentes, propose des supports dédiés aux magasins pour les vitrines, avec version double face, et supports par câbles qui donnent une légèreté esthétique.

 

Peerless, au-delà des classiques supports pour écran, lance une gamme de supports pour écrans en dalles de leds, équipés de micro-réglages, spécifiques pour Nec, Samsung, Absen, et bien d’autres constructeurs en sur-mesure.

 

Avec EyeletPro, Projecta offre la possibilité d’une surface de projection sur mesure pour un résultat uniforme de tension de la surface de projection. Les surfaces EyeletPro peuvent être personnalisées jusqu’à 11 mètres de largeur et 4,88 mètres de hauteur, et la toile peut être livrée avec un bord ourlé noir de 50 mm. L’écartement de ses œillets en plastique non réfléchissant peut aller jusqu’à 20 cm. L’EyeletPro est disponible en blanc mat standard (angle de vue 120 ° et gain 1.0) mais peut se aussi décliner en huit versions 16K Ready HD progressif, pour les projections de très haute résolution…

Avec Parallax, Projecta propose par ailleurs une technologie de projection qui utilise un système avancé de lentilles optiques capables de rejeter la lumière au lieu de la diffuser. Parallax se compose de plusieurs micro-couches permettant de bloquer la lumière et d’offrir de plus grands angles de vision. Ses couches noires augmentent le contraste et absorbent la lumière ambiante sur les côtés, tandis qu’une couche de forme spéciale bloque la lumière qui vient d’en haut, ce qui permet de restituer une projection correcte dans des conditions lumineuses défavorables. Cette toile de couleur gris foncé existe en deux versions : Parallax 0.8 pour les projecteurs standard à courte focale et Parallax UST 0.45 pour les projecteurs à focale ultra-courte.

 

 

Extrait de notre compte rendu de l’ISE 2019 paru pour la première fois dans Sonovision #15, p.20-49. Abonnez-vous à Sonovision (4 numéros/an + 1 Hors-Série) pour accéder à nos articles dans leur totalité dès la sortie du magazine.

Derniers articles de Nathalie Klimberg, Antoine Gruber, Alban Amouroux, Stephan Faudeux

btn webtv

Dossier à la une

  • Le défilé Balenciaga a été réalisé avec 81 sorties (MP), dans un hall de leds immersifs à 360°. DR

    La projection numérique, axe incontournable du spectacle vivant

    jeudi, 18 juillet 2019 // Rédigé par Emma Mahoudeau Deleva
    Il y a maintenant une dizaine d’années, l’Agence nationale la recherche (ANR) soutenait le projet « Virage », une plate-forme de recherches sur les nouvelles interfaces de contrôle et d’écriture répondant aux attentes des professionnels. En 2008, elle concluait que la mutation de la vidéo dans le spectacle vivant bénéficiait...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap