Et un, et deux, et trois… nouveaux drones chez Yuneec

Produits, Image // mardi, 16 janvier 2018 // Rédigé par Elsa Sepulveda

Exposés au CES, qui a fermé ses portes ce 12 janvier à Las Vegas, les Typhoon H Plus, HD Racer (quadrirotor de course intelligent offrant le plaisir du vol en immersion FPV) et Firebird FPV (successeur du légendaire Firebird) permettent à Yuneec de renforcer sa position actuelle sur le marché des drones, mais lui donnent également la possibilité de se faire une place dans le domaine des loisirs intelligents.

 

 

TYPHOON H PLUS, nouveau modèle de la gamme Typhoon H

Le Typhoon H Plus est équipé d'une nouvelle caméra avec un capteur CMOS 1 pouce à 20 mégapixels et d'un nouveau modèle de télécommande de type PX4. Il offre aussi une plus longue autonomie de vol, de nombreux modes de vols intelligents et des caractéristiques de sécurité supplémentaires. Avec une émission de bruit significativement réduite en comparaison avec les autres modèles de la gamme, le Typhoon H Plus est un des plus silencieux hexacoptères dans sa catégorie. En outre, grâce à son envergure plus large, il permet un vol stable, même par vent allant jusqu'à 50 km/h.

Sa caméra C23 a été conçue pour réaliser des photos et des vidéos de haute qualité. Ce drone peut filmer en 4K jusqu'à 60 images par seconde et prendre des photos détaillées et éclatantes jusqu'à une résolution de 20 mégapixels. Son gyroscope à 3 axes assure une prise de vue stable et peut tourner à l'infini sur 360°.

Cet élément, en combinaison avec le Typhoon H Plus et son train d'atterrissage rétractable, permet une vision sous tous les angles sans restrictions, sans devoir bouger l'hexacoptère. Le logiciel du Typhoon H Plus a été développé en Suisse et se base sur la programmation PX4. Il permet des modes de vols intelligents et variés (Orbit, POI, Journey, Curve Cable Cam, Follow Me, Return Home) et garantit en outre, grâce au géorepérage et aux no fly zones, une sécurité en vol plus élevée.

Comme les autres modèles Typhoon H, le Typhoon H Plus peut voler de manière stable avec seulement cinq moteurs et est disponible avec ou sans technologie Intel RealSense. Cette dernière permet à l'appareil d'identifier les obstacles pour les contourner de manière autonome et sûre. Ce drone est radiocommandé par le ST16S, disposant d'un écran intégré 7 pouces affichant l'image en direct via liaison descendante vidéo en HD (720p).

 

 

HD RACER, premier drone de course FPV présenté par Yuneec

Le HD Racer est conçu pour tous ceux qui veulent s'essayer à la course FPV, sans avoir à construire un drone à partir de beaucoup de pièces détachées et d'efforts. Il est petit, très maniable et bourré d'éléments pratiques.

Grâce à son système de propulsion peu bruyant et insensible aux chocs, il est parfait pour une utilisation en intérieur. L'innovation technologique particulière à cet appareil de course réside dans la transmission vidéo numérique. Elle transmet l'image en direct en HD avec un temps de latence ultra bref sur un appareil Android ou iOS, servant d'affichage, soit pour la radiocommande ST6, soit pour le casque FPV.

Pendant le vol, deux modes de vols stabilisants garantissent au pilote l'arrivée à bon port : les modes Angle Limit et Altitude. Si le mode Angle Limit est activé, le HD Racer a des angles de mouvements réduits. En mode Altitude, grâce à un capteur de pression, l'appareil maintient son altitude automatiquement, dans la mesure des possibilités physiques. Si, en vol dans l'un de ces deux modes, on lâche les manettes, le HD Racer reste à l'endroit où il se trouve jusqu'à ce qu'il reçoive un nouveau signal de mouvement.

Les modes stabilisants aident le pilote à la fois à éviter les crashs et à avoir plus de plaisir de vol. Si, malgré tout, le HD Racer devait, à la suite d'un choc, atterrir sur le dos, le pilote peut alors activer le mode Flip up qui retourne automatiquement l'appareil dans le bon sens. Ainsi, il peut poursuivre la course sans perdre de temps. Toute la course peut être filmée en 1 080p ou en 720p, à 60 i/s. L'autonomie de vol est de six minutes maximum.

 

 

FIREBIRD FPV, un drone à ailes fixes issu d’une légende

Avec le Firebird FPV, Yuneec réintroduit une légende dans le monde actuel. Ce drone prend, en effet, la relève du célèbre avion radiocommandé Firebird, avec lequel des millions de personnes ont appris le pilotage radiocommandé.

Cette nouvelle version du Firebird a été réalisée par Mike McConville, plusieurs fois gagnant du Tournament of Champions. Ce croisement innovant entre modèle radiocommandé et multirotor permet un retour à la position d'envol par simple pression sur un bouton et peut atterrir automatiquement en tenant compte des caractéristiques de l'environnement. On peut aussi définir une clôture virtuelle ou un espace que le Firebird FPV n'a pas le droit de survoler, de sorte qu'il ne puisse ni sortir de certaines limites, ni entrer en collision avec le sol.

Grâce à ces nombreux éléments de vol et de sécurité, le pilote en FPV a l'impression de voler en étant dans le cockpit. Le Firebird est équipé d'une transmission vidéo numérique à temps de latence ultra bref. Contrairement aux signaux analogues FPV traditionnels, ce drone transmet une image en direct en haute définition, claire et sans défaut, sur le smartphone fixé sur la radiocommande ST10C ou sur le casque pour une expérience de vol virtuelle.

Pour une expérience de vol encore plus intensive, le pilote peut afficher des informations de télémesure et une ligne d'horizon en visualisation tête haute. Le signal vidéo peut être enregistré directement dans l'avion en 4K sur la carte SD. Si on le souhaite, on peut partager ces enregistrements sur les réseaux sociaux.

Selon son niveau, le pilote peut choisir entre trois modes de vol. En mode Acrobatic, le pilote vole en toute liberté. En modes Safety ou Stability, la limitation de l'amplitude des mouvements de l'avion lui évite les plongées et les virages trop brusques, ce qui contribue à augmenter la sécurité de vol. En plus, dans ces deux modes, si le pilote lâche les manettes, un mécanisme de secours est activé, garantissant à l'avion un parcours de vol rectiligne et stable. Cela réduit encore le risque de crash.

Le Firebird FPV dispose également d'un mode d'attente. Dans celui-ci, l'avion revient automatiquement au point d'envol et vole en rond jusqu'à que la commande redevienne manuelle.

 

 

La mise sur le marché du Typhoon H Plus est prévue pour fin mars 2018 au Prix de vente conseillé (PVC) de 1 549 € (sans Intel RealSense) et 1 849 € (avec Intel RealSense) ; celle du HD Racer pour fin avril 2018 (PVC : 179 €), et celle du Firebird FPV pour début avril 2018 (PVC : 599 €).

 

 

Principales caractéristiques techniques (donnés fabricant)

 

  • Typhoon H Plus

- DRONE

Poids (sans caméra ni module RealSense) : 1 645 g
Longueur diagonale : 520 mm
Autonomie de vol : jusqu'à 25 min (avec C23)
Accumulateur : 4S 5250mAh LiPo

- RADIOCOMMANDE
Système d'exploitation : Android.
Portée du signal de contrôle : 1,6 km
Résolution du lien vidéo : 720p
Connexions : USB, HDMI

- CAMÉRA

Dimensions : 115 x 80 x 130 mm ;
Poids : 350 g
Focale : 23 mm 
Capteur : 1 pouce CMOS
Pixels effectifs : 20 mégapixels
Résolution vidéo : 4K / 60 i/s
Point de vue : 91°

 

 

  • HD Racer

- DRONE

Poids (accu et caméra inclus) : 65 g
Accumulateur : 1S 550mAh LiPo
Dimensions : 135 x 130 x 45 mm (L x l x h)
Autonomie de vol : env. 6 min.
Moteur : à balais
Fréquence vidéo : 5,8 GHz

- RADIOCOMMANDE

Bande : 2,4 GHz
Portée de commande : 100 m
Accumulateur : LiPo, intégré

- CAMÉRA

Point de vue : 117°
Pixels effectifs : 13 mégapixels
Modes vidéos : 1 080p 60 i/s / 720p 60 i/s
Portée de la transmission vidéo : jusqu'à 80 m, en fonction de l'environnement et du smartphone
Latence : < 100 ms

 

 

  • Firebird FPV

- DRONE

Poids (accu et caméra inclus) : 1 200 g
Envergure : 1 200 mm
Accumulateur : Smart 3S 2800mAh LiPo
Vitesse de vol : Max. 83 km/h
Longueur : 830 mm
Autonomie de vol : 25-30 min

- CAMÉRA

Mise au point : 2,92
Ouverture : 2,5
Point de vue : 117°
Pixels effectifs : 13 mégapixels
Modes vidéos : 4K / 1 080p / 720p
Portée de la transmission vidéo : jusqu'à 500 m

Inscription newsletter

btn webtv

Dossier à la une

  • Sur la place des Terreaux, Pixel n’Pepper va proposer Enoha fait son cinéma : le voyage d’une petite fille et de son chat dans l’histoire du 7e art. © Nathanaëlle Picot - Pixel n’Pepper

    Quand cinéma et mapping se rejoignent à la Fête des Lumières

    jeudi, 11 janvier 2018 // Rédigé par Gwenaël Cadoret
    Finis les chapelets d’effets spéciaux. De plus en plus de studios construisent leurs projets de mapping comme de véritables courts-métrages. Incarnation, effort sur la narration, tout est fait pour répondre aux attentes d’un public de plus en plus exigeant. Une « nouvelle vague » qui s’empare de la Fête des Lumières. Une...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap