Banc d’Essai Matrox Monarch HDX

Produits, Traitement // mercredi, 16 décembre 2015 // Rédigé par Stephan Faudeux

Le Monarch HDX est un encodeur/enregistreur H264 pour faire du streaming live en RTMP ou RTSP et/ou enregistrer en Quicktime/Mov ou en MP4. Il est doté d’une interface web pour paramétrer l’encodage et l’enregistrement. Un boîtier simple à déployer, une interface intuitive et une excellente qualité d’encodage sont les trois piliers de ce produit.

Matrox a choisi la simplicité d’usage, la robustesse avec le Monarch HDX qui vient compléter les fonctions du modèle précédent, le Monarch HD, qui est toujours au catalogue. Là où le Monarch HD était limité à un seul flux, le Monarch HDX propose le double avec deux encodeurs H.264 double canal pour le streaming et l’enregistrement. Simple ne veut pas dire compromis en termes de qualité ou de puissance. Le Monarch HDX possède des entrées 3G-SDI et HDMI avec une synchronisation à l’image près. Le Monarch possède deux encodeurs indépendants, ce qui permet une gamme de variables très complète, comme encoder et streamer avec différentes qualités, enregistrer et streamer, ou enregistrer deux flux simultanément avec, par exemple, un fichier de qualité noble et un flux en vidéo proxy.

Dans le cas d’une utilisation en streaming, le flux vidéo est conforme aux protocoles RTSP et RTMP. Pour l’encodage live en RTMP d’un événement, les paramètres offerts par l’encodeur vous permettent de diffuser vers les CDN existants. En terme de qualité, le débit de diffusion est de 20 Mb/s, pouvant être répartis sur les deux canaux, et ainsi diffuser deux flux de 10 Mb/s, ou être utilisés par un seul encodeur à 20 Mb/s.

En mode « Enregistrement » les fichiers vidéos peuvent au choix être en .MOV ou MP4, ce qui offre une souplesse d’utilisation dans différentes applications de montage. Les fichiers seront enregistrés sur une clef USB ou sur une carte SD (en local) ou via un stockage en réseau. Toujours grâce à cette double capacité d’encodage, l’utilisateur peut décider d’enregistrer en local et en distant à des débits différents.

Dans le troisième cas de figure possible, enregistrement et diffusion simultanés, les deux encodeurs permettent une diffusion web en live à un débit limité et un enregistrement en H.264 en haute définition. Ce second fichier étant exploitable ultérieurement pour de la VOD ou du montage.

Le Monarch HDX est livré avec des préréglages ; mais il est bien évidemment possible de créer ses propres paramètres de profil. Un profil ne comprend pas que les données d’encodage, mais aussi les informations de destination de la vidéo encodée.

 

Les entrées et sorties

Le Matrox Monarch HDX possède une entrée SDI et HDMI, ce qui autorise la connexion à des caméras, des routeurs ou des mélangeurs. L’entrée est sélectionnable sur le boîtier, ou via l’interface utilisateur de l’application web appelée Centre de Commande Matrox. Les deux entrées sont pourvues de synchroniseurs de trame pour garantir une qualité de service en continu et un enregistrement sans perte de trames. L’audio peut également être sélectionnée, soit d’une des entrées vidéos, soit de l’entrée analogique stéréo. Quelle que soit l’entrée vidéo sélectionnée, les sorties audios intégrées (en SDI et HDMI) et analogiques sont actives.

Dans le cas d’un événement en diffusion directe, il est possible d’utiliser un CDN courant ou de diffuser vers un ordinateur. Le Matrox Monarch HDX est certifié Wowza. En tant qu’encodeur certifié, le gestionnaire Wowza peut fournir un fichier XML contenant les vérifications nécessaires, afin que le Monarch HDX puisse se connecter facilement au moteur de flux Wowza. Le Monarch HDX est également compatible avec les fichiers XML générés depuis Flash Media Live Encoder. Ces fichiers sont souvent proposés par les CDN pour permettre à leurs clients de se connecter facilement à leurs services. Les fichiers XML sont importés dans le Monarch HDX à l'aide du Centre de Commande Matrox. Ce Centre de Commande est disponible via tout périphérique qui possède un navigateur web (ordinateur, tablette, smartphone). Via le Centre de Commande, il est possible de lancer simplement un enregistrement ou un streaming. Le boîtier possède des boutons poussoirs pour démarrer ou arrêter l’enregistrement ou la diffusion. L’encodeur permet de prévisualiser à bas débit le flux vidéo entrant dans l’interface utilisateur du Centre de Commande. Ce preview peut également être vu sur VLC ou sur un panneau de commande Crestron.

Les sorties HDMI et SDI du Monarch HDX vous permettent de surveiller aisément ce que vous diffusez et enregistrez, indépendamment de la source du signal. Les huit canaux audios intégrés peuvent être transmis de n’importe quelle entrée vers n’importe quelle sortie. Lorsque vous sélectionnez l'audio intégré, les huit canaux sont transmis de l'entrée à la sortie. Lorsque vous sélectionnez l'audio analogique, les canaux audios sont acheminés en boucle vers la sortie, mais aussi intégrés aux sorties vidéos. La conception du Monarch HDX permet aussi facilement une connexion à un ordinateur personnel qu’une installation dans une baie, deux boîtiers pouvant être montés dans une seule unité de baie.

« Nous avons récemment intégré deux Monarch HDX en solution portable d’encodage et d’enregistrement. La qualité remarquable d’encodage, même à bas débit (1Mbps), fait de cet outil sans doute le plus performant du marché. Nous l’utilisons essentiellement pour l’encodage live vers nos infrastructures et le CDN Akamai ; et nous l’utilisons de plus en plus dans notre régie d’encodage pour un enregistrement MP4 de qualité afin de livrer le client immédiatement,  une fois le live terminé », souligne pour sa part Olivier Jourdan, directeur de Streamakaci.

En conclusion, si vous cherchez une solution simple, qui séduira tous ceux qui veulent réaliser des opérations de streaming et d’enregistrement, le Matrox Monarch HDX pourra s’intégrer parfaitement dans votre régie fixe ou mobile. Il est possible de l’alimenter sur secteur ou batterie.

 

Caractéristiques techniques...

-Résolution d’encodage 128 x 128 jusqu’à 1 920 x 1 080

-Parmi les choix de fréquence d'images de l'encodage figurent 60/50, 30/25/24 et 15/12.5.

-Remarque : la fréquence d'images max. est de 30 fps lorsque la résolution d'encodage est de 1 920 x 1 080.

- La durée d’enregistrement maximum est de 300 minutes, quel que soit le type de support de données.

 

Prix public : 1 995 € HT.

Tags associés :
3G-SDI H264 HDMI Matrox Monarch MP4

btn webtv

Dossier à la une

  • Les écrans à microLED reprennent le principe des murs vidéo à LED en réduisant la taille des diodes et le pitch, distance entre les pixels. © DR

    Les microled, une nouvelle technologie pour les écrans vidéo?

    jeudi, 12 juillet 2018 // Rédigé par Pierre-Antoine Taufour
    Les écrans à microled ont fait une timide mais remarquée apparition lors des récents salons du CES et de l’ISE. Cette nouvelle technologie associe les avantages respectifs des écrans LCD et Oled et pourrait se généraliser sur l’ensemble des équipements d’affichage, depuis les téléviseurs en passant par les smartphones et autres...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap