Une vague d'affichages LED à l’ISE 2019 (extrait compte rendu)

La vague des écrans à leds s’est poursuivie à l’ISE 2019 avec de plus en plus d’offres en écrans de cinéma, en applications pour salles de prestige type salle de conseil, ou pour des applications type salle de contrôle. La led se rapproche, c’est certain !

 

Parmi les déploiements les plus impressionnants, Samsung avait sorti The Wall, un écran MicroLED qui fait beaucoup parler de lui, ici en version 219 pouces. Proposant toujours un format modulaire par assemblage de blocs sans aucun cadre, il propose une image fluide et resplendissante, qui, il n’y a pas à dire, attire l’œil ! À côté, les modules IF015H-E dans un montage mur et plafond démontraient leur haute luminosité avec 1 600 nits et le support du HDR.

 

Sony exposait une nouvelle fois son savoir-faire dans le domaine avec son mur Crystal LED dans une version de dix mètres de base. En prime, une résolution 8K et un HFR à 120 Hz. La fluidité, la précision et la luminosité sont toujours aussi impressionnantes. Le prix, à la hauteur des prestations, oscillerait autour de sept chiffres. Et ce sans compter la consommation de 200 watts par module : ils étaient 288 à composer cette image de dix mètres.

LG avait reconduit son tunnel d’images composé d’écrans Oled flexibles pour créer les formes de son choix tout en bénéficiant du contraste infini.

 

De son côté, Absen mettait en avant deux pitchs fins dans sa gamme Fine Pixel Generation : les AX1.5 et CR0.9.

  

Engagé sur la led depuis l’année dernière, Optoma souhaite pour sa part démocratiser encore son usage avec des produits de qualité et faciles à installer. Dans cet esprit, Optoma développe un concept tout-en-un qui permet de mettre en place un écran led en moins d’une heure.

Le dispositif donne naissance à un écran de 130 pouces (2,88 × 1,62 m) qui comprend deux parties principales (en fait les côtés de l’écran) et ensuite il suffit de remplir le centre avec les modules restants. Cela simplifie grandement le métier d’intégrateur, puisque tout est inclus (alimentation, électronique, cadre, support) ; le tout pèse 150 kg. Cet écran est livrable très rapidement et des éléments issus du même bain, ce qui permet de conserver une même colorimétrie.

Cet écran sera commercialisé 79 499 €. Il ne peut pas fonctionner en mode portrait, est en résolution Full HD et fait 40 mm d’épaisseur. Il offre pour la première fois sur le marché une disposition unique 4-en-1 Surface Mount Diode (SMD) qui est constituée de quatre diodes led. Il ne permet pas seulement d’obtenir une surface d’écran plus lisse qui apporte une meilleure qualité d’image et un angle de vue plus large, mais également de rendre le design plus robuste grâce aux diodes individuelles, les rendant moins sujettes aux dommages lors de l’installation et de l’utilisation.

L’intégration de la technologie HQUltra et d’un lecteur média permet d’éviter l’ajout de tout type d’appareil supplémentaire, généralement associé aux solutions led traditionnelles, et offre des fonctionnalités supplémentaires comme le Picture in Picture. Il s’assure également que n’importe quel appareil ou contenu branché à l’écran soit mis automatiquement à la bonne échelle.

Une grande variété de connectiques et d’options de contrôle est disponible, comprenant deux HDMI, USB, RS232 et HDBaseT, ce qui permet à l’écran d’être facile à utiliser et d’être mis en réseau. De plus, il peut être connecté à un smartphone ou à une tablette grâce à l’application Control Q d’Optoma.

 

Dans sa gamme FA2, NEC propose quant à lui des modules led au format 16/9 avec différents niveaux de pitch en 1,2, 1,5 et 1,9 mm. La facilité de maintenance est ici aussi mise en avant avec la possibilité de démonter le panneau par l’avant sans avoir à démonter tout le mur.

 

Philips renouvelle sa série L-line avec six modules led en 27 et 44 pouces. À chaque fois, trois pitchs sont proposés : 1,2, 1,5 et 1,9 mm. Leur luminosité est de 800 nits. Delta/Vivitek poursuit le développement de sa gamme FE avec des modules articulés autour de quatre pitchs différents de 1,26 à 2,5 mm. Pour l’intérieur ou l’extérieur, ils peuvent être équipés en option d’un capteur de luminosité afin d’adapter les réglages de l’image en temps réel.

 

Unilumin présentait pour la première fois ses modules MP Mini-LED avec 0,9 mm de pitch. La technologie utilisée permet de positionner les leds directement sur le circuit électronique pour réduire ce fameux pitch. Cette gamme MP est la réponse à la demande des clients pour des écrans plus définis utilisés en vision proche, voire pour de l’usage tactile. L’angle de vue annoncé monte à 175 ° avec un ratio de contraste très élevé.

 

Christie a annoncé ses MicroTiles LED, 4K en 120 Hz et processing 12 bits. Facile à installer, et avec une qualité visuelle époustouflante (Rec. 2020). Le produit est modulaire, chaque module peut se connecter à un autre module, par un simple câble Ethernet. Reproduisant l’espace colorimétrique P3, entièrement conformes à la norme HDR10 et intégrant un logiciel breveté qui assure une uniformité des murs vidéo supérieure à 97 %, les Christie MicroTiles LED sont parfaits pour les environnements de diffusion, les entreprises, les musées, les commerces, les stades et les établissements d’enseignement supérieur.

Assortis d’un système compact QuickMount conforme ADA, ces écrans permettent de créer des murs vidéo de n’importe quelle forme et taille, et d’obtenir des angles intérieurs/extérieurs à 90 degrés, ainsi que des courbes concaves et convexes.

Le système exclusif QuickMount des Christie MicroTiles LED élimine les problèmes d’alignement généralement liés à l’installation des écrans led en utilisant des plaques de montage et des ancrages muraux usinés avec précision qui peuvent être facilement installés sur presque toutes les surfaces. Une fois que la plaque découpée au laser est fixée, la petite taille et la légèreté des dalles sans boîtier facilitent l’installation, tout en optimisant l’espace et la flexibilité. Un câble Ethernet PoE de catégorie 6 suffit pour connecter chaque module à l’ensemble de l’écran.

Ce système de câblage simple et esthétique réduit considérablement les risques de défaillance par rapport aux modèles led classiques dotés d’un boîtier. Avec les dalles magnétiques « Click and Go », la composition de l’écran avec des dalles led est incroyablement rapide.

Les dalles remplaçables à chaud et accessibles en façade permettent aux techniciens d’avoir un accès complet à toutes les pièces. En outre, grâce aux voyants lumineux, ils voient rapidement leur état de fonctionnement. Pour plus de commodité, le système d’alimentation et de contrôle à distance permet d’installer les composants dans des endroits pratiques et accessibles, ce qui élimine la chaleur et le bruit.

L’interface de commande web intuitive et facile à utiliser est accessible à partir de n’importe quel appareil connecté, tel qu’un ordinateur portable, une tablette ou un appareil mobile. L’interface utilisateur web des MicroTiles LED permet de configurer, contrôler et gérer les écrans. En ajoutant des processeurs, des serveurs de média ou des solutions de gestion de contenu de Christie ou de tiers, les clients bénéficient d’un workflow complètement optimisé.

 

 

Chez Leyard, on propose de recouvrir les différentes gammes de modules led, modèle au pitch de 0,9 mm compris, par une couche de protection haute résistance appelée Ero-Led. Les leds gagnent une finition glossy et une résistance complète au toucher, à la poussière et à l’humidité.

 

Dans la catégorie des pitchs à 0,9 mm, Daktronics présentait un prototype de sa nouvelle série Optica. Lorsque l’on se place à plus de 60 centimètres de l’écran, les pixels ne sont plus visibles. Capables d’afficher de la HD comme de la 4K, ces modules sont adaptés aux usages intérieurs comme extérieurs. Dans ce cas, la luminosité annoncée est de 6 000 nits, une première dans le domaine.

 

Aoto dévoilait également une version MiniLED 0,9 mm de ses modules avec contraste et luminosité élevés qui pourraient même remplacer les vidéoprojecteurs dans les salles de réunion.

  

Barco va-t-il basculer de la vidéoprojection vers les écrans led ? Sa nouvelle gamme XT se compose de modules de 27 pouces disponibles avec quatre pitchs au choix : 0,9, 1,2, 1,5 et 1,9 mm.

 

Notons que de plus en plus de constructeurs proposent des structures de montage pour murs de panneaux led. C’est le cas de Chief, du groupe Legrand, ou d’Oray par exemple.

 

 

Extrait de notre compte rendu de l’ISE 2019 paru pour la première fois dans Sonovision #15, p.20-49. Abonnez-vous à Sonovision (4 numéros/an + 1 Hors-Série) pour accéder à nos articles dans leur totalité dès la sortie du magazine.

Derniers articles de Nathalie Klimberg, Antoine Gruber, Alban Amouroux, Stephan Faudeux

btn webtv

Dossier à la une

  • Un exemple de mur d’images totalement custom basé sur des écrans LG. Le découpage nécessite un processeur de découpe externe communiquant avec chaque écran. © LG

    Réussir son déploiement d’écrans pour l’affichage dynamique

    jeudi, 17 octobre 2019 // Rédigé par Alban Amouroux
    L’affichage dynamique se conjugue de plus en plus rarement au singulier. Les écrans se multiplient pour diffuser des contenus identiques ou différents selon leurs emplacements. Afin de réussir le déploiement d’un réseau d’écrans, différentes étapes clés doivent être respectées pour assurer le succès du projet. Les fabricants...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap