Effervescences logicielles autour de la VR sur le Sunny Side 2017

Innovation Technologique, Contenu // mercredi, 15 novembre 2017 // Rédigé par Annik Hémery

Cette année, le Sunny Side of the Doc proposait dans le cadre d'un nouvel espace baptisé Pixii ( Parcours d'expériences immersives et innovantes ) de découvrir plusieurs solutions logicielles originales développant une offre autour de la VR....

 

Concernant le storytelling, la start-up luxembourgeoise Realab (Best start-up à Laval Virtual 2017) a mis au point l’outil Virtelio afin d’apporter une interactivité intuitive sans recourir aux marquages habituels : « Pourquoi libérer le regard avec une vidéo 360° si sa découverte reste contrainte ? Virtelio permet de ne pas quitter le monde de l’image et de l’immersion », remarque Fred Baus, fondateur de Realab.

C’est en cherchant à rendre interactive une fiction VR de 13 minutes, que l’idée est née de baser l’interactivité sur les décisions inconscientes de l’utilisateur. Regarder ainsi une zone particulière de l’écran (matérialisée par un hotspot invisible) déclenche l’envoi d’une nouvelle séquence (en vidéo, 2D ou 3D), qui influera le déroulement de l’histoire. Très intuitif, le logiciel, dont l’implémentation du son spatialisé est en cours, permet des branchements multiples et d’attribuer aux hotspots des comportements divers comme l’analyse de pourcentage (la zone de l’image la plus regardée).

Distribué gratuitement, le logiciel de création VR, en béta test à l’université de Caroline du Nord, est payant dans le cadre d’une exploitation commerciale et se facture selon le nombre d’exports. Pour faire connaître Virtelio, Realab a lancé le premier concours international d’écriture de scénario interactif pour fictions à 360°. Les résultats seront annoncés lors du festival Paris Courts Devant (14/21 novembre 2017).

 

Acteur important du Digital Learning en France, Speedernet (Lyon) avance pour sa part l’outil de scénarisation immersive à 360°, « Sphère », fruit d’une R&D de trois ans. Se démarquant de Wonda VR, cette solution logicielle s’adresse à une diffusion sur le WebVR et s’applique particulièrement aux scènes 3D, même si elle peut assembler aussi des vidéos à 360° ou des panoramiques photo.

Un principe original de time-line porté sur la version 2 (prévue pour début 2018) permet d’assembler plusieurs objets et de scénariser finement l’interactivité. Les médias « enrichis » constituent dès lors un package en HTML 5 directement exploitable sur le WebVR ou jouable dans un HTC Vive.

« La plupart de nos clients, qui viennent de l’industrie ou de la formation, n’ont pas besoin d’une application mobile one shot mais d’une diffusion en ligne de leur ressource VR, rapidement et pour le plus grand nombre », explique Patrick Jordikian.

 

Pour les HCL (Hôpitaux Civils de Lyon) qui veulent mettre leurs collections (dons, matériels) à la disposition du public, Speedernet réfléchit ainsi à une application sous forme d’un musée virtuel s’élaborant à la demande. Au Sunny Side, la société lyonnaise souhaitait se rapprocher du milieu de l’audiovisuel qui la sollicite de plus en plus.

Bien connue des diffuseurs et des agences publicitaires, la société Vertigo entend, quant à elle, apporter son expertise complète sur toute la chaîne de production VR : « Il ne suffit pas de déployer des drones ou des caméras 360° mais de réfléchir à la manière dont les outils vont nourrir le projet VR », met en garde Xavier Tessier, cofondateur de Vertigo.

Aujourd’hui, Vertigo assure de manière industrielle la captation à 360° en 4K stéréo (de concerts par exemple) et la postproduction au format VR (I, Philip, etc.). « Nous ne possédons pas notre propre matériel de captation, car nous préférons adapter les systèmes selon les projets, leurs conditions de tournage et surtout leurs modes de diffusion. Mais nous arrivons toujours avec nos baies et nos outils de stitching afin de travailler les images sur place. Aujourd’hui, nous pouvons assurer des prestations de live streaming en VR. »

 

Pour l’événementiel, le prestataire a mis au point des players maison lui permettant de gérer un parc conséquent de téléphones en simultané (compatibles avec Android). Mis en place en partenariat avec la Géode, un show room ouvert au grand public en novembre 2016 propose tout un panel d’expériences immersives croisant les genres (documentaire, fiction et film d’animation) et les dispositifs (console Playstation, HTC Vive...). L’objectif de ces ateliers, qui permettent à la Géode de reconquérir de nouveaux publics, est à la fois de démocratiser la technologie et de développer une pédagogie active autour de l’image.

Parmi les expériences proposées, Le Défi de l’aigle, produit par Lato Sensu présenté en format court sur une plate-forme de cinéma dynamique. Le documentaire se découvre aussi, en version plus longue, au Muséoscope du lac de Serre-Ponçon (deux fois trente-deux places). Son déploiement a été également assuré par Vertigo qui se lance aujourd’hui dans la production VR (fiction et expérience).

 

* Extrait de notre article paru pour la première fois dans Sonovision #8, p. 24-28. Abonnez-vous au magazine Sonovision (1 an • 4 numéros + 1 hors-série) pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.

Inscription newsletter

btn webtv

Dossier à la une

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2017 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap