ISE 2017, le salon des superlatifs

L’Integrated Systems Europe (ISE) 2017 fut le salon des superlatifs avec une croissance du visitorat de presque 12 %. Se déroulant sur quatorze halls et durant quatre jours, il a permis à de nombreux professionnels de découvrir les innovations, en termes d’intégration système. La question est de savoir comment le salon, qui s’est tenu en février, peut encore (et s’il le doit) se développer ? Nous vous livrons notre compte rendu thématique paru en intégralité dans le magazine Sonovision #7 et que nous publions ici, sur notre site, en différentes parties. Bien que non exhaustif, il dresse néanmoins un panorama précis des grandes tendances des mois à venir.

 

L’ISE 2017 a encore battu des records de fréquentation et d’exposants, ce qui en fait le plus grand salon au monde dédié à l’intégration et à la communication audiovisuelle. Au final, il y aura eu 73 413 visiteurs venant de 177 pays. Ce chiffre comprend 15 662 personnes représentant les exposants et donc un peu plus de 56 000 visiteurs professionnels (hors exposants), le millier restant (1 467 pour être précis) se rangeant dans la catégorie « autres » qui correspond à l’organisation, la logistique, la presse…

Le nombre de visiteurs a progressé de 11,7 % entre 2016 et 2017, ce qui est impressionnant pour un salon. Alors que beaucoup prévoient la fin du média salon, on s’aperçoit que, lorsque la promesse est au rendez-vous, les visiteurs viennent et surtout que le secteur est très dynamique.

Le second pourcentage important est que 41 % des visiteurs sont venus pour la première fois (avec une augmentation de 2 % par rapport à l’année précédente). Chaque nouveau visiteur a passé en moyenne 1,6 jour sur le salon, soit un peu moins que les visiteurs réguliers. Quelque 10 % des nouveaux visiteurs étaient des « utilisateurs finaux ». En termes d’exposants, il y avait cette année 1 192 exposants (+ 8 % par rapport à 2016) dont 234 co-exposants et 204 entreprises présentes pour la première fois. La surface d’exposition a logiquement grossi, elle aussi, de 7 % par rapport à 2016.

L’ISE cette année, outre la dimension « chiffres », a marqué une étape importante, gagnant en maturité. Il y a quelques années, le salon avait un peu de mal à digérer sa croissance rapide. Aujourd’hui le visiteur peut plus facilement se repérer, car la signalétique et les déplacements ont été optimisés. Les exposants sont extrêmement positifs : à plus de 94 %, ils sont sûrs (ou presque) de revenir en 2018.

 

ISE 2017 s’avère donc une fois de plus une réussite, avec des découvertes, des nouveautés et des lancements officiels de produits. Il y en a pour tous les secteurs professionnels. Toujours plus de signaux audiovisuels naviguant sur les réseaux informatiques. Toujours plus d’exposants, dont 60 % sont européens, quatorze halls sont désormais nécessaires pour abriter toutes ces sociétés qui rivalisent de lumières et de décors pour attirer le regard du visiteur. Les halls sont organisés par thèmes afin de faciliter le parcours du visiteur, même si parfois la logique de ces regroupements thématiques ne semble pas totalement respectée.

Sur le plan de l’organisation et de l’accueil, le salon se déroule dorénavant sur cinq journées avec la première réservée uniquement à des conférences sur le smart building, suivie de quatre jours d’exposition. Pour augmenter la surface d’accueil, la ville d’Amsterdam a construit un nouveau hall, mais cela n’a pas été suffisant ; un espace temporaire en toile a donc été aménagé cette année sur le parking pour un total de 1 000 exposants répartis sur les quatorze halls.

Avec une zone de présentation dynamique des drones, une journée de conférence spéciale sur le Digital Signage le mercredi, ISE continue de grandir de façon rapide et régulière. Sur le plan des visiteurs, la France est maintenant bien représentée et se situe en troisième place pour le nombre de participants par pays. Nous en sommes d’autant plus fiers.

 

Pour conclure, soulignons que l’édition 2017 a réussi largement à nous surprendre avec beaucoup de nouveaux intervenants et de multiples produits innovants. Un autre volet important de cet événement est celui des conférences. Certaines sont accessibles en libre-service au milieu des espaces d’exposition. C’est une source réelle d’information et de découvertes originales. L’espace spécifique réservé aux drones, avec des démonstrations permanentes et la diffusion des retours de la vidéo embarquée est aussi un moment de plaisir et de découverte.

 

Rendez-vous en 2018, pour la prochaine édition de l’ISE prévue du 6 au 9 février !

 

Extrait de notre compte-rendu de l’ISE 2017 paru pour la première fois dans Sonovision #7, p. 22-38. Abonnez-vous au magazine Sonovision (1 an • 4 numéros + 1 hors-série) pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.

Tags associés :
ISE 2017

btn webtv

Inscription newsletter

Dossier à la une

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2017 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap