Rencontre avec Frédéric Bedin, président du directoire Hopscotch et organisateur du Festival Films & Companies (Web TV)

Communauté // jeudi, 20 juillet 2017 // Rédigé par Nathalie Klimberg

Frédéric Bedin, président du directoire Hopscotch, agence organisatrice du festival Films & Companies de La Baule, nous rappelle sa très forte implication dans le secteur de l’événementiel et retrace la genèse du festival...

 

« Hopscotch organise près de 1500 événements par an, dans tous les secteurs. L’activité de l'agence se partage comme suit : un tiers d’événement, avec l’écosystème de digitalisation périphérique, un tiers de communication digitale pure, en particulier avec les influenceurs, et, un tiers de relations publiques, avec tous les publics.

" Aujourd’hui, les événements sont des contenus majeurs pour le web. J’ai d’ailleurs coutume de dire quelquefois que si nous arrêtions de communiquer sur les événements, ce média redeviendrait un simple Minitel !  Un évènement comme Films & Companies cristallise une très forte intensité d’émotions, de relations et des rencontres. Le métier d’Hopscotch, c’est un peu cela : créer des relations intenses pour qu'ensuite ces moments d’exception se diffusent sur les réseaux sociaux ».

Frédéric Bedin revient également sur l’origine et la création du festival... « Lors d'une rencontre, le président du festival, Denis Harnois, m’a fait remarquer qu’il n’y avait plus de rendez-vous dédié au film corporate. C’était dommage parce que c'est une industrie qui désormais, du fait de la capacité qui nous est offerte de mettre beaucoup de vidéos sur Internet, vit un essor incroyable. Il y a d’ailleurs de plus en plus de start-up spécialisées dans la diffusion de vidéos sur les réseaux, en streaming ou sur des plates-formes… et même des sociétés qui aident les entreprises à utiliser Periscope ou Facebook Live. Il y a donc une légitimité à permettre à tous les talents de se rencontrer les uns les autres.

« La Baule était prête à accueillir une manifestation comme celle-là et nous voici arrivés à la 3e édition. C’est plutôt un succès parce que ceux qui sont venus à la 1ère sont encore là et ils ont dit à d’autres de venir ! Cela fait plaisir de croiser des habitués qui sont, par ailleurs, de très grands professionnels. Certains, extrêmement respectés, prennent trois jours de leur temps pour venir à La Baule car ils savent que ce temps sera bien mieux employé à La Baule, ici, avec tout le monde qu’à rester au bureau ! ». 

Frédéric Bedin évoque également la nouvelle orientation du jury 2017, avec des membres qui ne viennent pas du monde de la production comme les années précédentes, mais du monde des annonceurs, du marketing et de la communication…Enfin, il témoigne de la richesse de son expérience de festivalier…

 

POUR DÉCOUVRIR CET ENTRETIEN DANS SON INTÉGRALITÉ, REGARDEZ LA VIDÉO !

Inscription newsletter

btn webtv

Dossier à la une

  • Sur la place des Terreaux, Pixel n’Pepper va proposer Enoha fait son cinéma : le voyage d’une petite fille et de son chat dans l’histoire du 7e art. © Nathanaëlle Picot - Pixel n’Pepper

    Quand cinéma et mapping se rejoignent à la Fête des Lumières

    jeudi, 11 janvier 2018 // Rédigé par Gwenaël Cadoret
    Finis les chapelets d’effets spéciaux. De plus en plus de studios construisent leurs projets de mapping comme de véritables courts-métrages. Incarnation, effort sur la narration, tout est fait pour répondre aux attentes d’un public de plus en plus exigeant. Une « nouvelle vague » qui s’empare de la Fête des Lumières. Une...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap