Videoshare Festival : un nouveau nom pour une nouvelle approche ? (Web TV Videoshare Festival)

Communauté // jeudi, 28 juin 2018 // Rédigé par Nathalie Klimberg

À l’occasion de cette première édition du Videoshare Festival, l’innovation et la créativité étaient à l'ordre du jour. Frédéric Bedin, organisateur du festival, accompagné de Xavier Romatet, président du Jury, nous détaillent les principes fondateurs du nouveau rendez-vous...

 

Frédéric Bedin : Ce n’est pas un nouveau festival:  le Web Program Festival et Film & Companies se sont regroupés. Aujourd'hui les films réalisés ou produits par des entreprises dans un objectif de communication, sont systématiquement partagés sur les réseaux sociaux. Aussi, Videoshare Festival porte-t-il très bien son nom : l’idée est de mettre en avant toutes les tendances et compétences qui contribuent à inventer, produire, scénariser des films produit être diffusés pour ces réseaux sociaux. Nous avons vu en la matière des choses incroyables cette année !

Nous avons tout repensé en se disant qu’avec les nouveaux usages et la nouvelle consommation de l’image nous ne pouvions pas avoir des catégories qui étaient celles de l’ancien temps de la télévision. Lors des conférences proposées au cours du rendez-vous, nous avons notamment pu apprendre que la communication d'aujourd'hui se construisait de manière intriquée - et non pas imbriquée .. L’intrication entre les personnes de la même communauté crée un mouvement qui peut être coordonné et harmonisé par la vidéo : elle permet de ressentir, au même moment, le besoin d’aller dans une certaine direction. C’est très intéressant et enrichissant intellectuellement !

Sonovision : En tant que président du Jury, Xavier, combien de films avez-vous vu  ?

Xavier Romatet : J’ai vu 250 films avant de venir puis que j’ai revu avec les différents jurys, ainsi j’ai vu 250 films fois 2 ! … »

 

Dans la suite de l’entretien le président du jury, Xavier Romatet, détaille les catégories et les critères qui président à la remise des Trophées. Frédéric Bedin revient aussi sur l’importance des nouveaux usages dans la création de nouveaux contenus... 

                   DÉCOUVREZ LA SUITE DE CET ENTRETIEN GRÂCE À L’INTERVIEW VIDÉO RÉALISÉE PAR SONOVISION

btn webtv

Dossier à la une

  • En haut-Avec leur bague de verrouillage, les connecteurs BNC offrent des liaisons plus fiables. ©RM Computertechnik. En bas-Les câbles HDMI sont limités à une longueur de quelques mètres et leurs connecteurs dépourvus de système de verrouillage. ©CMPLE

    Privilégier la liaison SDI par rapport au HDMI

    jeudi, 14 novembre 2019 // Rédigé par Pierre-Antoine Taufour
    Sur le marché des équipements vidéo «corporate», de nombreux matériels sont équipés d’entrées/sorties soit SDI, soit HDMI, et parfois les deux. La liaison SDI et ses déclinaisons HD-SDI puis 3G-SDI, équipée de connecteurs BNC, sont systématiquement implantées dans les environnements «broadcast» car...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap