Retour sur le 16e Heavent - L’événementiel ludique (Partie 1)

Evénementiel, Communauté // mardi, 24 janvier 2017 // Rédigé par Gérard Kremer

Quelque 482 exposants ont redoublé d’efforts pour présenter leurs innovations et savoir-faire à 13 948 visiteurs lors de la 16e édition de Heavent qui s’est déroulée il y a deux mois à Paris. Voici la première partie d'un pêle-mêle de produits et services originaux exposés à ce rendez-vous de l'événementiel dont la prochaine édition se déroulera les 14, 15 et 16 novembre 2017, pavillon 4, Paris Expo-Porte de Versailles... La suite demain !

 

 

Le Graffiti numérique

En 1998, des passionnés de graffiti ont créé un site Internet gratuit qui répertoriait toutes les photos des « street artists ». Puis, en 2004, ils se sont regroupés en SARL, la société Marquis-Art, pour vendre du matériel de peinture, encres, marqueurs, bombes, en VPC sur toute la France. Ils ont vendu des décorations chez les particuliers et en entreprise, du « live painting » autour du « street art », décliné soit sur des grandes surfaces, soit sur des mini-toiles individuelles, pour les séminaires et les soirées. Ils ont réfléchi à ce que pourrait devenir le « street art » dans le futur, celui de demain! Aussi, depuis 2015, ils se sont lancés dans le graffiti numérique. Le système se compose d’une bombe en bois dotée d’une souris à l’intérieur, d’un vidéoprojecteur utilisé en rétroprojection, donc placé à l’arrière d’un support sur lequel on peut peindre à la bombe. Plusieurs logiciels existent dans le cadre des tableaux interactifs, et ils ont choisi celui qui se rapproche le plus de la réalité, pour qu’un graffeur habitué à travailler à la peinture puisse réaliser son œuvre à l’identique, à la bombe, mais cette fois en virtuel, grâce au numérique ! Avec le mode « expert », l’opérateur choisit ses paramètres (couleurs, épaisseur du trait, effets, pochoirs, fonds) sur une tablette connectée et avec le mode « participatif » un menu s’affiche directement sur l’écran. Le participant peut alors cliquer directement sur l’écran pour faire ses choix en fonction de son projet. Outre l’animation des soirées, ce système permet de faire aussi de la projection monumentale sur des façades pour suivre une création « street art » en direct. Aujourd’hui, ils ont en commande un projet avec le Musée d’Orsay, l’aventure continue !

 

Photo Box connectée

Cette société belge, distribuée en France, à Valenciennes, propose une Photo Box connectée appelée Cheese Box, sorte de Photomaton capable d’envoyer les photos prises sur les réseaux sociaux. L’équipement permet de faire ces photos en HD, sur des fonds préenregistrés (baie d’Along, plages, lagons...). La photo est disponible en dix secondes sur papier thermique. Ensuite, le système offre la possibilité de faire des badges en temps réel et des petits porte-clés personnalisables pour un événement. Cet ensemble d’équipements (qui se loue environ 500 € HT par jour) s’adresse aussi bien aux entreprises pour une animation, qu’aux centres commerciaux pour le lancement d’un nouveau produit, voire aux célébrations de mariage... bref aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers.

 

Novelty

Cette société, basée à Longjumeau, est un prestataire technique pour tous types d’événements (conventions, concerts, défilés de mode, salons). Elle est spécialisée en son, lumière, structure scénique, vidéo (régie) et distribution électrique. Elle possède un immense parc de matériel avec de nombreuses références d’équipements qu’elle adapte selon la prestation demandée. Elle offre la location de murs d’images à Led, de vidéoprojecteurs (du modèle de base aux grosses puissances). Outre la simple location, elle assure aussi la prestation avec du personnel intermittent pour l’exploitation et toute la logistique pour l’acheminement des équipements. Pour l’extérieur, Novelty propose du mapping vidéo. Parmi ses références, citons « La Nuit aux Invalides » où elle a assuré la vidéoprojection, et aussi « La Conquête de l’air » au Grand Palais. Son activité s’exporte également, comme au Mexique pour un mapping sur une cathédrale, demandé par l’un de ses clients. Grâce à son réseau d’agences, à Cannes, Toulouse, Bordeaux, Londres et Bruxelles, elle opère dans toute l’Europe !

 

Le miroir d’essayage virtuel, le fashion numérique

Sweetfit a été créée il y a deux mois. L’agence propose un miroir d’essayage virtuel rapide et ludique. Lequel fonctionne en trois temps : prise de mesures morphologiques en cinq secondes, sélection du vêtement par détection de mouvements, puis visualisation immédiate du vêtement face au miroir. La photo du résultat peut se partager sur les réseaux sociaux ou par email. L’équipement vient d’Asie et se trouve distribué en exclusivité pour toute l’Europe par cette société située à Paris. Il est dédié à l’animation de points de vente, l’ouverture d’un pop up store, la création d’un buzz autour d’une marque ou pour le lancement d’une nouvelle collection. L’équipement complet coûte 20 000 € HT ou, en location, entre 2 590 € HT la semaine et 3 690 € HT le mois, hors numérisation de la collection. La maintenance est assurée par un contrat mensuel.

 

Pour découvrir la suite de notre compte rendu exhaustif, cliquez-ici

 

 

 

 

 

btn webtv

Dossier à la une

  • Le téléviseur Samsung Microled 75’’ est très proche du modèle final prévu dans les linéaires d’ici quelques mois. © DR

    CES : Pourquoi les Microleds viennent concurrencer l’Oled...

    lundi, 25 mars 2019 // Rédigé par Alban Amouroux
    La déferlante 8K n’aura échappé à personne. C’était le maître-mot du Consumer Electronic Show de Las Vegas 2019. Tous les constructeurs d’écrans s’y sont mis avec des écrans toujours plus grands même si pour cette résolution il n’existe pas encore de canal de diffusion. Cette révolution annoncée risque de devenir...

Dernières news / coups de coeur

SV app

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2019 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap