120 intervenants prévus au 38e DigiWorld Summit mi-novembre

Communauté // mardi, 01 novembre 2016 // Rédigé par Nathalie Klimberg

Va-t-on atteindre le seuil de tolérance de la confiance numérique ? Comment les acteurs historiques du numérique (équipementiers, telcos, IT) peuvent-ils en tirer parti ? Les verticaux sont-ils menacés ou au contraire favorisés par la montée des questions liées à la confiance et à la sécurité ? Ces questions et quelques autres seront au cœur des débats de l’édition 2016 du DigiWorld Summit qui se tiendra les 15, 16 et 17 novembre à Montpellier sur le thème « The Digital Trust Economy ».

 

La confiance est reconnue depuis longtemps comme un facteur important du succès d'une marque, d'une économie ou d'une société. Cela est encore plus vrai dans un monde transformé par l'innovation numérique, estime l’Idate DigiWorld.

Dans ses scénarios « Internet 2025 », le think tank européen de l'économie numérique a montré que la confiance était une des variables clés dans l'écosystème numérique du futur. On peut citer, au titre de la chronique de ces derniers mois :

  • les cyberattaques contre des telcos, des chaînes de télévision ou des services publics ;
  • les péripéties d'Apple ou Whatsapp avec les autorités pour avoir accès aux clés des terminaux ou du chiffrement des messages ;
  • les très longues négociations au sein de l'Union européenne pour s'entendre sur un nouveau règlement relatif à la protection des données personnelles ;
  • la remise en cause de l'accord transatlantique Safe Harbor et le débat autour du Privacy Shield ;
  • les interrogations sur les risques associés à la voiture connectée/sans chauffeur et plus largement à la généralisation de l'IoT ;
  • le phénomène des ad-blocking ;
  • les questions sur les impacts au sujet de la solidité du système bancaire, des multiples offres de la FinTech ou de la capacité de la blockchain à se substituer aux tiers de confiance.

C'est donc un point de convergence pour les telcos, les acteurs du cloud, les géants de l'Internet, les start-up, les gouvernements et les régulateurs, mais bien plus largement pour tous les secteurs de l'économie et les consommateurs/citoyens.

Comme tous les ans, pour ce véritable rendez-vous qu'est devenue cette conférence internationale, les sessions plénières seront prolongées et complétées par de nombreux forums spécialisés. Le débat portera sur les principales tendances attendues dans les réseaux mobiles avec l'avènement de la 5G, le Ultra-Haut Débit, l'IoT, la transformation du marché de la télévision en Europe, la FinTech, les jeux vidéo, les promesses de l'Afrique numérique, les composantes de la Smart City.

Parmi les 120 intervenants de cette édition, figurent : Eva Berneke, CEO, KMD ; Anne Bouverot, CEO, Morpho ; Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil ; Pierre, Chappaz, cofondateur & Executive Chairman, Teads ; Didier Lamouche, président & CEO, Oberthur ; Joseph Lubin, fondateur & CEO, ConsenSys ; Carlos Lopez Blanco, Global Head, Public and Regulatory Affairs, Telefónica ; Stéphane Richard, P-DG d’Orange ;  Corrado Sciolla, président Europe BT Global Services et Nicolas Sekkaki, président d’IBM France.

Une DigiWorld Week (12-20 novembre) accompagnera la conférence internationale pour décrypter les enjeux de notre nouveau monde numérique. Des DigiWorld Awards récompenseront des start-up du numérique créées par des Français à l'étranger.

DigiWorld Summit est organisé et animé par les experts d'Idate DigiWorld, avec le soutien des membres du DigiWorld Institute.

 

Quelques chiffres clés

  • DigiWorld Summit : 1 200 participants, 120 intervenants, 
  • DigiWorld Week : 5 000 participants, près de 400 intervenants
  • Partenaires et sponsors : plus d’une centaine (entreprises, pouvoirs publics, médias...)
  • Réseaux : 15 000 tweets (trending topic n°1 en France) et 2 000 connexions pour le Live.

btn webtv

Dossier à la une

  • Le premier point important dans la vidéoprojection, c’est l’écran. © DR

    Vidéoprojecteurs – L’offre technique (partie I)

    jeudi, 29 novembre 2018 // Rédigé par Antoine Gruber
    La vidéoprojection est l’outil de diffusion d’image le plus utilisé dans les salles de formation et très souvent dans les salles de réunion de moyenne et grande envergure. Pourquoi une telle popularité ? C’est à l’évidence le moyen le plus économique au ratio prix/surface d’image de toutes les technologies d’affichage...

Dernières news / coups de coeur


LivreVR 300x300 A

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2018 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap